En ce moment : Ados - Joseph Kamel Ecouter la radio

Près de Rouen. Incendie à Bolloré Logistics : le feu est désormais circonscrit

Incendie. L'incendie qui s'est déclaré lundi 16 janvier dans un entrepôt de Bolloré Logistics à Grand-Couronne a été finalement maîtrisé par les pompiers. Il s'agit d'un feu de batteries au lithium et de pneus. Aucune victime n'est à déplorer. Les premières analyses de l'air sont rassurantes, selon les autorités.

Près de Rouen. Incendie à Bolloré Logistics : le feu est désormais circonscrit
Un incendie s'et déclaré lundi 16 janvier sur le site Bolloré Logistics de Grand-Couronne.

L'incendie de l'entreprise Bolloré Logistics et de la société Distri Cash, situées boulevard de l'île aux oiseaux à Grand-Couronne, qui s'est déclaré vers 16 h 30, lundi 16 janvier, a été circonscrit vers 23 h 30, indique la préfecture de Seine-Maritime. Il s'agissait d'un feu de batteries au lithium dans une cellule d'un bâtiment d'environ 20 000 m2.

Durant la nuit, vers 3 h 30, un nouveau départ de feu a été observé dans la cellule numéro 3, occupée par la société Ziegler, et abritant du textile et des palettes. Les 110 sapeurs-pompiers encore sur place sont parvenus à éteindre ce nouvel incendie vers 6 heures, mardi 17 janvier. Son origine reste inconnue à ce stade.

Les résultats des prélèvements effectués par les pompiers à différents points du sinistre ont confirmé "l'absence de concentrations significatives de substances dans l'air lié à l'incendie", précise la préfecture. Les mesures et analyses complémentaires se poursuivent. "De ce fait, la situation n'a jamais impliqué d'évacuation, de confinement ni même de mise à l'abri des populations. Aucune restriction de circulation des personnes n'est mise en place et toutes les activités pourront avoir lieu ce mardi de façon habituelle : à ce titre, l'ensemble des établissements scolaires – écoles, collèges et lycées – ouvriront normalement ce jour", ajoute la préfecture.

Ce dernier a promis que "la totalité des mesures seront rendues publiques". Quant au groupe Bolloré, il a indiqué avoir "mis en place une cellule de crise en lien avec la préfecture", précisant qu'il n'avait "pas d'information sur les causes de l'incendie" à ce stade, ni sur l'ampleur des dégâts.

[Mises à jour]

L'entrepôt de 20 000 m2 touché n'est pas classé Seveso, il s'agit cependant d'un site soumis à enregistrement, ce qui est classique pour des entrepôts logistiques, indique la préfecture de Seine-Maritime.

Le feu est parti d'une première cellule de 6 000 m2 contenant 12 000 batteries automobiles au lithium appartenant à Bolloré Logistics.

Le feu s'est propagé à la cellule mitoyenne qui renferme 70 000 pneus appartenant à Distri Cash. Les deux cellules se sont affaissées sur elles-mêmes, ce qui a permis de réduire l'intensité du feu.

Une troisième cellule a pris feu aux environs de 3 h 30. Elle contenait des palettes et des textiles, "des produits courants, contrairement aux deux premières", a précisé le préfet Pierre-André Durand. Ce dernier incendie a, lui, été circonscrit vers 6 heures, ce mardi 17 janvier.

Les premières analyses de l'air réalisées par les pompiers sur le site et à proximité sont rassurantes, selon les autorités. Les relevés de monoxyde de carbone, acide cyanique et acide chlorhydrique sont négatifs. Il n'y a pas eu de sirène ou de déclenchement du dispositif FR-Alert, cet incendie d'entrepôt industriel "ne générant pas de danger particulier" pour la population. Selon Pierre-André Durand, "le seul risque chimique provient de la combustion du lithium qui peut dégager de l'acide fluorhydrique, uniquement dans le cœur du foyer", mais cette substance n'est "pas présente à l'extérieur du site". Les mesures de confinement sont donc écartées.

Toutefois, la commune d'Orival, à quelques kilomètres au sud de Grand-Couronne, avait demandé sur Facebook à ses habitants de "rester confinés, fermer les fenêtres et ne sortir sous aucun prétexte".

"Les fumées sont parties haut dans le ciel, ce qui limite les risques pour la population", précise le colonel Rémy Weclawiak, du SDIS 76. Les premières habitations sont situées à 500 mètres du site. Le préfet évoque "des retombées possibles de suie" liées au feu de pneus.

Il n'y a "pas d'inquiétude quant à une éventuelle pollution de la Seine", les eaux d'extinction de l'incendie sont retenues dans des bassins de rétention ou pompées.

Sur place, plus de 130 pompiers venus de Seine-Maritime et de l'Eure ont été mobilisés, avec des pompes de grande puissance et des remorqueurs du port de Rouen permettant d'utiliser l'eau de la Seine. D'importants moyens en mousse ont aussi été acheminés sur le site pour circonscrire le feu de pneus. Au plus fort du sinistre, 137 pompiers étaient à l'œuvre, aidés par 60 véhicules.

Aucune victime n'est à déplorer, les employés ont été évacués.

Le panache de fumée est visible à plusieurs kilomètres à la ronde.

À leur arrivée sur les lieux, les sapeurs-pompiers ont constaté un important dégagement de fumée. Ils font aussi état de "déflagration à l'intérieur du bâtiment".

Près de trente engins de secours et 50 pompiers ont été mobilisés, dont des équipes spécialisées en risques technologiques.

Pas de victime recensée

Peu après 18 heures, aucune victime n'avait été recensée, selon le Service départemental d'incendie et de secours.

Il est demandé à la population de faciliter l'accès des secours.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Maison à Colombiers
Maison à Colombiers Colombiers (61250) 196 000€ Découvrir
Longère 240 m2
Longère 240 m2 Montchevrel (61170) 270 000€ Découvrir
cherche maison a louer
cherche maison a louer Saint-Brice-de-Landelles (50730) 460€ Découvrir
A 50 m de la plage, à v. maison d'habitation sur sous-sol
A 50 m de la plage, à v. maison d'habitation sur sous-sol Hauteville-sur-Mer (50590) 369 950€ Découvrir
Automobile
BMW série 3
BMW série 3 Avranches (50300) 7 000€ Découvrir
Moto
Moto Rouen (76000) 300€ Découvrir
Renault Master Fourgon tolé L2H2 DCI 125
Renault Master Fourgon tolé L2H2 DCI 125 Auray (56400) 3 200€ Découvrir
Scirocco
Scirocco Caen (14000) 15 500€ Découvrir
Bonnes affaires
Fauteuil releveur, relax électrique
Fauteuil releveur, relax électrique Jumièges (76480) 600€ Découvrir
Salle à manger
Salle à manger Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85800) 80€ Découvrir
Salon
Salon Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85800) 80€ Découvrir
Console art déco
Console art déco Bretteville-sur-Laize (14680) 120€ Découvrir
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Près de Rouen. Incendie à Bolloré Logistics : le feu est désormais circonscrit