En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Rouen. "Les retraites pourraient être l'étincelle qui met le feu aux poudres", selon cet historien

Mouvement social. Jean-Numa Ducange, historien à l'université de Rouen, spécialiste des mouvements sociaux, constate que la question des retraites a pu fédérer tout au long du XXe et XXIe siècle.

Rouen. "Les retraites pourraient être l'étincelle qui met le feu aux poudres", selon cet historien
Jean-Numa Ducange est professeur d'histoire à l'université de Rouen Normandie, spécialiste de l'histoire des gauches et des mouvements sociaux. - Magali Bragard

Jean-Numa Ducange, historien à l'université de Rouen, est spécialiste des mouvements sociaux. Il livre son regard sur la contestation qui s'annonce, dès jeudi 19 janvier.

La question des retraites a-t-elle
toujours été sensible ?

Oui, tout à fait. La première loi sur les retraites ouvrières et paysannes en 1910 avait donné lieu à d'intenses débats, déjà sur l'âge de départ. On parlait de 60 ou 65 ans et beaucoup de catégories populaires n'atteignaient pas cet âge. Il est clair que, par la suite, depuis la Seconde Guerre mondiale, la question des retraites mobilise beaucoup. Historiquement, dans le mouvement ouvrier, il y a l'idée que, dans le contexte du capitalisme, les travailleurs donnent beaucoup pour leur entreprise et qu'ils ont droit à une retraite, avec un âge de départ convenable.

Qu'est-ce qui rend ce sujet fédérateur ?

Pour schématiser, vous avez des catégories de la population qui ne sont pas classées à gauche, qui ne se sentent pas concernées d'habitude par les appels à la grève. Là, il y a une possibilité qu'une frange plus importante de la population estime que les revendications syndicales sont légitimes.

Jugez-vous le climat social explosif ?

À mon avis, les retraites pourraient être l'étincelle qui met le feu aux poudres. On a vu des contestations partielles, parfois au niveau local, pas forcément très visibles. Mais elles pourraient le devenir avec cet élément fédérateur. Cela pourrait relancer les gilets jaunes ou des mouvements similaires, qui ne se retrouvent pas directement dans les formes syndicales mais pourraient être d'accord sur certains slogans. Cela commencerait alors à regrouper suffisamment pour éventuellement bloquer des secteurs importants du pays.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Sud Portugal...
Sud Portugal... Granville (50400) 0€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Gîte
Gîte Sainte-Mère-Eglise (50480) 67€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du lundi 22 avril
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Rouen. "Les retraites pourraient être l'étincelle qui met le feu aux poudres", selon cet historien