En ce moment : En attendant - JENIFER Ecouter la radio

[Reportage]. Harry Potter, Marvel, mangas... Des produits conçus à Grand-Couronne

Economie. Créée à Rouen en 2003, Abysse Corp n'a cessé de croître pour devenir leader en Europe sur le marché des produits dérivés.

[Reportage]. Harry Potter, Marvel, mangas... Des produits conçus à Grand-Couronne
Jusqu'à 7 600 mugs peuvent être produits chaque jour sur le site de Grand-Couronne, comme ceux de cette licence bien connue des amateurs de jeux vidéo.

Dès l'entrée dans l'entreprise, s'affichent au mur les posters des grandes franchises du moment, bien connues de tous les geeks ou amateurs de pop culture : One Piece, Dragon Ball Z, Harry Potter, Game of Thrones… Un peu plus loin, sur des étagères, trônent quelques-uns des produits dérivés conçus et fabriqués par Abysse Corp, dont le siège est installé à Grand-Couronne. Un buste de Goldorak, des figurines Harry Potter, des porte-clés, tasses, verres, mugs Marvel ou Seigneur des Anneaux…

Un succès international

L'entreprise normande a des contrats avec toutes les plus grandes licences et s'est imposée au fil des années comme le leader européen des produits dérivés avec sa marque, ABYstyle, qui se commercialise dans le monde entier dans la grande distribution ou les magasins spécialisés, "partout où on peut vendre nos produits", détaille Xavier Sartoris, son PDG et fondateur. Si vous avez ce genre de produits chez vous, il est possible qu'ils aient été conçus par ABYstyle, la marque restant souvent discrète pour que la franchise soit mise en avant. Le projet est né en 2003, alors que l'entrepreneur tenait dans Rouen Le Bazar du bizarre, une boutique qui vend des produits dérivés, notamment de l'univers des mangas. "On n'arrivait pas toujours à se fournir", explique-t-il. Il crée donc Abysse Corp, pour importer lui-même du Japon et des Etats-Unis les produits dérivés qu'il revend ensuite, jusqu'à se lancer dans la production. "Il y avait des produits que les Japonais ne font pas, comme les posters ou les mugs", détaille-t-il. À la fin des années 2000, l'entreprise commence donc à produire des tee-shirts, des mugs et des posters avec trois petites licences japonaises. Dès 2008, un contrat est passé avec la licence de Star Wars. Et puis, la production va se développer de plus en plus, en France à Grand-Couronne, en Grande-Bretagne et en grande majorité en Chine. 30 à 40 % des produits ABYstyle sont tout de même manufacturés sur le Vieux Continent. "Ça nous permet d'être plus réactifs, d'aller vite, par exemple si un personnage prend plus d'importance dans une série, pour adapter notre production", défend le PDG. Aujourd'hui, Abysse Corp est une belle affaire complètement internationalisée avec 15 filiales dans le monde entier, 93 millions de chiffre d'affaires, 500 salariés et toujours des projets plein la tête. À l'échelle de la métropole, c'est Abysse Corp qui a été retenue pour fabriquer les produits dérivés de la prochaine Armada. "On fera tout à Grand-Couronne, avec une production au fur et à mesure, pour essayer de finir avec 0 stock", s'enthousiasme Xavier Sartoris.

Abysse Corp, leader européen du produit dérivé

Rouen. Abysse Corp, leader européen du produit dérivé
2. Xavier Sartoris, le fondateur  Le fondateur et président directeur général d'Abysse Corp est parti d'un magasin Bazar du bizarre à Rouen avant de lancer son entreprise pour se retrouver 20 ans plus tard à la tête de 500 salariés dans le monde entier. Le buste de Goldorak fait partie de ses pièces fétiches.

L'entreprise fondée à Rouen a gardé son siège dans l'agglo, ainsi qu'une partie de la production.

Le siège, la conception, une partie de la production et de la logistique sont assurés depuis les environs de Rouen.

De la conception à la vente

Grand-Couronne. De la conception à la vente
L'équipe de designers industriels s'attache à concevoir et à étudier la faisabilité des projets.

Abysse Corp réalise 98 % de son chiffre d'affaires avec ses propres produits, commercialisés notamment sous la marque ABYstyle.

Chez Abysse Corp, tout commence par les négociations avec les ayants droit des franchises. Les chefs de produit, sous la responsabilité d'Arnaud Fonvieille, sont en charge de cette tâche clé. "On négocie des contrats pour une durée, un territoire et une catégorie de produit, explique le professionnel. Ces négociations peuvent être longues." Les ayants droit des grandes franchises recevront une avance sur les ventes des produits à venir, puis des Royalties sur la vente de chaque objet. "On regarde les thèmes les plus vendeurs, on travaille vraiment en amont et on s'intéresse aux titres dont le succès se fait sur la durée", précise-t-il. Par exemple, si une nouvelle série fonctionne bien, Abysse Corp sera prête pour sortir les produits dérivés au moment de la saison 2.

Le dernier mot aux ayants droit

L'équipe fournit ensuite un "brief plus ou moins directif" aux créatifs d'Abysse Corp : d'abord à l'équipe de graphistes qui va imaginer des produits en fonction de la commande et réaliser des premiers visuels. Le projet passe alors dans les mains de l'équipe de designers industriels. C'est à cette étape que la faisabilité du projet est étudiée : quelle forme pour le produit ? Quelles matières vont être utilisées ? Quels emballages ? "On essaye aussi des choses qui n'existent pas encore, comme une tasse qui brille dans le noir. L'usine a mis un an pour développer sa production à une échelle industrielle", explique Anna Durot, la lead designer. À ce stade, il s'agit aussi de regarder le coût de production de chaque objet pour le contenir au maximum. "On est en échange constant avec des binômes près de nos usines, notamment en Chine", explique la spécialiste : des allers-retours qui donnent naissance à des prototypes qui vont être améliorés jusqu'à donner pleine satisfaction. Plus la franchise est importante et plus la production sera grande sur une série, plus les objets pourront être complexes ou dans des matériaux coûteux. Question d'économie d'échelle. Un métier de passionnés, "on est tous un peu geeks", confesse Anna Durot, comme en témoignent les collections et objets de toutes les franchises qui trônent sur les bureaux. Mais le métier doit aussi se confronter au principe de réalité : "Parfois, on s'est cassé les dents sur des projets."

Au bout du compte, ce sont toujours les ayants droit qui ont le dernier mot et qui valident ou non le prototype avant sa production à grande échelle, dans des usines en Chine pour la majorité, mais aussi en Europe pour 30 à 40 % de la production. Les ateliers de Grand-Couronne impriment notamment sur des mugs, des tee-shirts, des sacs ou produisent des acryls, sortes de figurines en 2D qui cartonnent chez les amateurs de mangas. Plusieurs centaines de milliers de pièces sortent chaque mois des ateliers de Grand-Couronne.

Abysse Corp en dates et en chiffres 

Rouen. Abysse Corp en dates et en chiffres 

Retour en dates et en chiffres sur l'évolution de l'entreprise depuis sa création.

2003. Création d'Abysse Corp à Rouen par Xavier Sartoris. L'entreprise a d'abord une activité de grossiste et revend des produits dérivés importés du Japon ou des États-Unis.

2007. L'entreprise a besoin d'apporter des compléments à ses gammes et commence à produire des posters, des mugs et des tee-shirts avec sa marque ABYstyle.

2015. L'entreprise arrête petit à petit la distribution pour les autres pour se concentrer sur sa propre production. Désormais, 98 % du chiffre d'affaires est issu de produits Abysse Corp.

220. C'est le nombre de licences qu'Abysse Corp peut utiliser. "On les a toutes", sourit Xavier Sartoris. Mangas, Harry Potter, Marvel, DC comics, Pokemon, Star Wars, Game of Thrones, Seigneurs des anneaux, l'entreprise propose plus de 3 700 références produits actives et 1 200 nouveautés chaque année.

93. C'est en millions d'euros le chiffre d'affaires pour 2022 d'Abysse Corp, qui a vendu plus de 13 millions de produits dans le monde. L'entreprise est en plein boom après un chiffre d'affaires de 72 millions d'euros en 2021 et 40 millions d'euros en 2019. "On est indépendants et rentables", insiste le PDG.

500. C'est le nombre de salariés d'Abysse Corp, dont la moitié est désormais à l'étranger dans les 15 filiales du groupe.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Maison à Colombiers
Maison à Colombiers Colombiers (61250) 196 000€ Découvrir
Longère 240 m2
Longère 240 m2 Montchevrel (61170) 270 000€ Découvrir
cherche maison a louer
cherche maison a louer Saint-Brice-de-Landelles (50730) 460€ Découvrir
A 50 m de la plage, à v. maison d'habitation sur sous-sol
A 50 m de la plage, à v. maison d'habitation sur sous-sol Hauteville-sur-Mer (50590) 369 950€ Découvrir
Automobile
BMW série 3
BMW série 3 Avranches (50300) 7 000€ Découvrir
Moto
Moto Rouen (76000) 300€ Découvrir
Renault Master Fourgon tolé L2H2 DCI 125
Renault Master Fourgon tolé L2H2 DCI 125 Auray (56400) 3 200€ Découvrir
Scirocco
Scirocco Caen (14000) 15 500€ Découvrir
Bonnes affaires
Fauteuil releveur, relax électrique
Fauteuil releveur, relax électrique Jumièges (76480) 600€ Découvrir
Salle à manger
Salle à manger Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85800) 80€ Découvrir
Salon
Salon Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85800) 80€ Découvrir
Console art déco
Console art déco Bretteville-sur-Laize (14680) 120€ Découvrir
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Reportage]. Harry Potter, Marvel, mangas... Des produits conçus à Grand-Couronne