En ce moment : I kissed a girl - Katy PERRY Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Rouen. Epiphanie : pourquoi le prix des galettes des rois a augmenté

Commerce. Entre l'augmentation des prix de l'énergie et ceux des matières premières comme le beurre et la farine, les boulangers normands sont les premiers touchés. Et pour payer leurs factures, ils n'ont plus d'autres choix que d'augmenter le prix des leurs produits comme les galettes. Reportage à Rouen.

Rouen. Epiphanie : pourquoi le prix des galettes des rois a augmenté
Mohamed Bais est gérant de la boulangerie de la République à Rouen. Et en 2022, il a fait face à des augmentations du prix de l'énergie et des matières premières comme le beurre et la farine.

À combien seront vendues les galettes des rois cette année ? Compte tenu de l'inflation du prix de l'énergie ainsi que celle des matières premières comme le beurre, la farine et le lait, les boulangers normands n'ont plus d'autre choix que d'augmenter leurs prix. Pour l'Épiphanie, vendredi 6 janvier, plusieurs boulangers de Rouen ont augmenté le prix de leurs galettes. "Nous avons augmenté d'un euro par rapport à l'année dernière à cause du coût des matières premières", révèle Marc Robergeot, gérant de la boulangerie éponyme.

"On a la chance d'avoir un tarif bloqué"

Alors que la hausse du prix de l'énergie touche de nombreuses boulangeries à Rouen et son agglomération, la boulangerie Robergeot, située au 3 rue du Général Leclerc, a été épargnée. "Nous avons la chance d'avoir un tarif bloqué, alors nos prix ont peu augmenté. C'est un contrat auquel on avait souscrit avant les augmentations pour nous permettre de garder un prix fixe. C'était un coup de chance finalement", admet Marc Robergeot, gérant de l'établissement. Et concernant les galettes, "elles commencent à 5 € et peuvent aller jusqu'à 19 € selon leurs tailles. L'année dernière, tous nos produits étaient vendus un euro de moins."

Reportage sur les boulangers rouennais

Les boulangeries rouennaises touchées par l'inflation

Mohamed Bais dirige la boulangerie de la République à Rouen, située au 104 rue de la République. Et compte tenu de la conjoncture actuelle, "on a augmenté nos prix de 1, voire 2 %. La galette individuelle était à 2,50 € l'année dernière et cette année, elle est à 2,70 €, donc elle a augmenté de vingt centimes." Pour Hafid Aatar, gérant de la boulangerie Le Moulin de Canteleu, "c'est la première année où on sent que c'est compliqué de gérer une boulangerie. Tout augmente. J'ai subi trois augmentations de farine ces six derniers mois, c'est beaucoup."

"Les aides de l'Etat ce n'est pas assez"

Et après l'annonce de la Première ministre Elisabeth Borne et du ministre de l'Économie Bruno Le Maire au sujet des mesures ponctuelles de report ou d'étalement de paiement des charges sociales et fiscales de la profession, le boulanger Hafid Aatar était impatient de connaître le verdict. Selon lui, "les aides de l'Etat ne sont pas suffisantes parce que même si l'on déplace le paiement des charges à la fin du mois ou plus tard, il faudra quand même les payer. On veut une aide concrète, des contrats avec des fournisseurs d'électricité parce que nous, on utilise beaucoup de fours et quand on est une petite entreprise, c'est compliqué." Aujourd'hui, il se retrouve dans une situation où "tout augmente d'un seul coup donc on ne peut plus gérer, ça devient compliqué. On a augmenté nos prix de tous nos produits de 10 à 15 % et malgré ça on n'arrive pas à s'en sortir."

Des clients toujours présents

Pour autant, malgré l'augmentation des prix des galettes des rois, Quentin Laperdrix, client, ne compte pas arrêter d'en acheter pour autant. "Il faut bien rémunérer les commerçants à côté de chez nous donc une petite hausse des prix peut être justifiée. Il faut qu'ils puissent vivre aussi alors c'est important de consommer chez eux." 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Sud Portugal...
Sud Portugal... Granville (50400) 0€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Caen, à louer studette meublée, 13 m2
Caen, à louer studette meublée, 13 m2 Caen (14000) 360€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du samedi 20 avril
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Rouen. Epiphanie : pourquoi le prix des galettes des rois a augmenté