En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

[Photos] Caen. Un nouvel établissement pénitentiaire entre "vie carcérale et vie civile"

Faits Divers. Mercredi 21 décembre un nouvel établissement pénitentiaire a été inauguré par le ministre de la Justice, Éric Dupont-Moretti à Caen. Il s'agit d'une SAS, une structure d'accompagnement vers la sortie. Visite. 

[Photos] Caen. Un nouvel établissement pénitentiaire entre "vie carcérale et vie civile"
Le ministre de la Justice, Éric Dupont-Moretti à Caen pour l'inauguration de la structure d'accompagnement vers la sortie, mercredi 21 décembre.

Mercredi 21 décembre, une structure d'accompagnement vers la sortie (SAS) a été inaugurée par le ministre de la Justice Éric Dupont-Moretti. Cet établissement entre "vie carcérale et vie civile", comme le défini le garde des Sceaux vise à mieux réinsérer les détenus à la sortie de prison. "Nous savons que les sorties dites sèches génèrent davantage de récidives que les sorties accompagnées".

Pour éviter cela ces nouveaux établissements s'implantent un peu partout dans l'hexagone et font partie du "Plan pénitentiaire" qui vise a créé 15 000 nouvelles places en prison d'ici la fin du quinquennat.

La plaque d'inauguration dévoilée par le garde des Sceaux.

90 détenus, en fin de peine ou condamnés à une peine de deux ans maximum, intégreront la SAS de Caen, d'ici "mai, juin 2023". Ici, "les détenus pourront circuler librement dans l'établissement donc il y aura un travail sur la responsabilisation et l'autonomisation des détenus. Ils auront un emploi du temps qu'ils devront respecter", explique Anne-Claire Feuillu, directrice de la structure d'accompagnement vers la sortie de Caen. "Ce seront des détenus principalement de Caen" et ils seront choisis en fonction de leur profil : "Il faut aussi qu'ils aient un risque d'évasion faible".

Le réfectoire où pourront manger les détenus.

Un espace commun.

Cellule individuelle, salle d'activités, salle de sport, espaces communs et même un verger se trouvent dans cette structure située en cœur de villes proche des organismes utiles comme la CAF, l'assurance maladie, Pôle emploi, etc. "Le but est qu'ils aient à la sortie un emploi, une stabilité, un logement si besoin mais en fonction du temps que nous avons nous leur donnerons des orientations qu'ils devront suivre à l'extérieur. C'est vraiment un sas, un tremplin vers l'extérieur", détaille la directrice.

Une cellule double.

Une trentaine de surveillants et quatre conseillers pénitentiaires d'insertion et probation seront présents dans la SAS.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Photos] Caen. Un nouvel établissement pénitentiaire entre "vie carcérale et vie civile"