En ce moment : Sacrifice - THE WEEKND Ecouter la radio

Cherbourg-en-Cotentin. Il découvre des objets d'un de ses ancêtres mort sur le Titanic

Histoire. Enrique Dick a un arrière-grand-oncle qui est mort sur le Titanic. Il a pu découvrir des objets présents dans la valise de son oncle à la Cité de la Mer à Cherbourg, mardi 11 octobre.

Cherbourg-en-Cotentin. Il découvre des objets d'un de ses ancêtres mort sur le Titanic
Enrique Dick, arrière-petit-neveu d'Edgar Andrew, mort sur le Titanic, a pu voir certains objets de son ancêtre pour la première fois de sa vie.

C'est une rencontre rare et pleine d'émotion qui a eu lieu mardi 11 octobre à la Cité de la Mer de Cherbourg. Une rencontre entre la petite et la grande histoire, entre un homme et des objets de famille. Enrique Dick est l'arrière-petit-neveu d'un passager du Titanic, Edgar Andrew. D'origine anglaise, il est argentin, et étudiant en Angleterre. À 17 ans, il a pris le bateau à Southampton, en seconde classe, a fait escale à Cherbourg et en Irlande. Il a péri à 17 ans lors du naufrage dans la nuit du 14 au 15 avril 1912.

Enrique Dick a écrit un livre sur l'histoire de son arrière-grand-oncle, grâce aux lettres conservées dans la famille et à l'étude des objets de la valise (étude par des photos seulement).

Une valise sauvée des eaux en 2000

Dans sa cabine, une valise. Elle a été remontée dans les années 2000 par un sous-marin russe. Après analyse des lettres et objets, il s'agit de celle d'Edgar. Dans cette valise notamment : un encrier, un livre d'arithmétique et une paire de chaussures pour aller au mariage de son frère à New York, le but du voyage. Ces trois objets sont exposés actuellement à la Cité de la Mer pour l'exposition "Des objets du Titanic nous racontent…"

Edgar Andrew avec sa sœur Ethel à droite et Mme Cowan à gauche, la mère d'une de ses amies. - Collection Enrique Dick

"J'ai senti un mélange de peine et de tristesse pour Edgar."

Enrique Dick a pu réellement voir les objets, certains pour la première fois, d'autres pour la deuxième fois seulement. C'était un moment d'émotion pour lui, un passionné d'histoire. "J'avais vu une photo des objets. Mais on ne peut jamais avoir la même sensation sur une photo ou avec des objets présents", explique-t-il. Et de poursuivre : "J'ai senti un mélange de peine et de tristesse pour Edgar, pour la façon dont il est mort. Mais après, j'ai imaginé un enfant plein de projets, plein de vie, d'espoir." Il espérait trouver du travail à New York avec son frère, ce qu'il révèle dans une lettre conservée dans la famille.

Carte postale achetée sur le Titanic et envoyée depuis l'Irlande par Edgar Andrew. - Collection Enrique Dick

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg-en-Cotentin. Il découvre des objets d'un de ses ancêtres mort sur le Titanic