En ce moment : The Loneliest - MANESKIN Ecouter la radio

L'Aigle. Ville, État et justice signent un partenariat pour davantage de sécurité et de tranquillité

Faits Divers. Davantage de synergie entre les services pour assurer sécurité et tranquillité à L'Aigle, tel est l'objectif du contrat de sécurité intégrée signé mardi 11 octobre.

L'Aigle. Ville, État et justice signent un partenariat pour davantage de sécurité et de tranquillité
Le maire de L'Aigle (au micro), le préfet de l'Orne et la procureure de la République d'Alençon ont signé mardi 11 octobre un contrat qui vise à davantage de sécurité dans la commune.

L'Aigle, quatrième plus grande ville du département de l'Orne, est la première à avoir signé, mardi 11 octobre, un contrat de sécurité intégrée en zone où officie la gendarmerie. Les Villes d'Alençon et Flers ont déjà signé un tel contrat, mais en zone police. Créé en 2021 dans le cadre de la loi de sécurité globale, ce dispositif permet de renforcer les partenariats entre l'État, l'autorité judiciaire et la commune dans la lutte contre la délinquance et pour la sécurité de tous.

Le maire de L'Aigle Philippe Van Hoorne illustre cette signature par un exemple concret vécu récemment, lorsqu'un Aiglon de 57 ans a agressé sexuellement une octogénaire : "La gendarmerie a mené l'enquête, la vidéoprotection installée par la mairie a permis de constater la préméditation du délinquant, et la justice l'a envoyé pour trois ans en prison", constate Philippe Van Hoorne. Le maire explique que "dans une ville, il faut certes des écoles ou de la fibre optique, mais pour attirer des habitants, il doit aussi y régner de la sérénité".

Ecoutez ici Philippe Van-Hoorne:

Ce contrat est signé pour cinq ans. "Le maire est le premier officier de police judiciaire dans la ville, le premier relais local, il faut que nous ouvrions nos portes aux élus pour qu'ils puissent mieux nous connaître", a expliqué Laëtitia Mirande, procureure de la République d'Alençon, qui a aussi souligné que le maire a un pouvoir de rappel à l'ordre, mais aussi de transaction municipale avec les contrevenants.

Ecoutez ici Laëtitia Mirande:

Le préfet de l'Orne Sébastien Jallet a quant à lui rappelé des engagements concrets, comme le renforcement de la gendarmerie, "où trente-deux militaires sont confortés sur la durée du contrat sur le territoire de L'Aigle, avec des équipement qui ont été régénérés, qu'il s'agisse des véhicules qui ont été renouvelés pour la moitié d'entre eux depuis dix-huit mois, comme des équipements et armements de la gendarmerie, de nouveaux moyens de télécommunication, des caméras embarquées pour filmer l'action des gendarmes". Il a aussi souligné que dans le cadre des efforts renforcés au niveau national, avec 8500 créations de postes, "l'Orne a vocation à en bénéficier". Le projet de renforcement de la vidéosurveillance à L'Aigle, pour un montant de cinq cent mille euros, sera subventionné pour moitié par l'État.

Ecoutez ici Sébastien Jallet:

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
L'Aigle. Ville, État et justice signent un partenariat pour davantage de sécurité et de tranquillité