En ce moment : ALL THE THINGS SHE SAID - T.A.T.U Ecouter la radio

[Vidéo] Haras du Pin. La première pierre du pôle international de sports équestres a été posée

Equitation. Le renouveau du haras du Pin a débuté avec la pose, le vendredi 6 mai, de la première pierre du pôle international des sports équestres.

[Vidéo] Haras du Pin. La première pierre du pôle international de sports équestres a été posée
Les autorités régionales et départementales ont visité le site des Grands Champs au haras du Pin, qui est en pleine mutation.

Vendredi 6 mai, la première pierre du Pôle International de sports équestres a été posée par le préfet de région Pierre-André Durand au haras du Pin. Cela va donner un sérieux coup de neuf au site et permettre d'accueillir les plus grandes compétitions et la préparation d'équipes pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Le renouveau du haras

Ce projet inclut la construction de deux grandes carrières en sable fibré et de deux plus petites, pour l'entraînement et pour la compétition d'attelage et de complet. Pour les chevaux, 305 boxes en dur et de grande surface seront construits. Des surfaces de stationnement pour les camions des compétiteurs seront aménagées. Un bâtiment d'accueil pour les professionnels et le grand public, avec un restaurant et des activités commerciales, va être créé. "C'est un moment rare et historique sur un lieu où résonnent les noms de Louis XIV, Colbert, Napoléon 1er", a déclaré Christophe de Balorre, président du haras du Pin, évoquant "un joyau à faire revivre, à développer". Avant de conclure : "René Monaury a fait le Futuroscope, Philippe de Villiers a fait le Puy du Fou, faisons ensemble le Haras du Pin." Ce chantier doit obéir à l'impérieuse nécessité de respecter la qualité paysagère du site voulu par Louis XIV, qui est protégé, grâce à la récupération de l'eau de pluie et la subirrigation utilisée pour l'arrosage des pistes, ce qui permettra 40 % d'économies. Des centaines d'arbres vont être replantés sur le site après le chantier.

Ecoutez ici Christophe de Balorre

La fin de la léthargie

"Le site du Pin devenait de plus en plus léthargique, a expliqué le président de Région Hervé Morin, co-financeur du projet à parité avec le Département. Son président a su donner une volonté que l'on n'avait pas avant." Puis il a insisté sur le fait qu'il fallait revoir des chevaux au Pin, d'où le début des chantiers par le sport. L'étape suivante sera le développement touristique. Les appels d'offres viennent d'être lancés. Enfin, il y aura de la formation, avec le master filière équine qui va être rapatrié de Dijon. "On a la chance d'avoir le cheval, ça parle à la planète entière", a conclu Hervé Morin.

Ecoutez ici Hervé Morin:

Pour marquer cette journée préfet et élus ont semé du gazon autour d'un totem dans lequel a été placé un parchemin.

Symboliquement, un parchemin a été placé dans un totem et préfet de région, président de Région et président du Conseil départemental ont semé du gazon. Le chantier commencé en février pour 21 millions d'euros devrait être achevé pour l'été 2023. Avec le développement touristique et les formations, 50 millions d'euros en tout vont être investis sur le site du haras du Pin.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Vidéo] Haras du Pin. La première pierre du pôle international de sports équestres a été posée