En ce moment : LOVE NOT WAR - JASON DERULO Ecouter la radio

Caen. Premier tour : le meilleur du débat organisé par Tendance Ouest

Politique. Dimanche 10 avril, à Caen, Tendance Ouest organisait un débat pour le premier tour de l'élection présidentielle.

Caen. Premier tour : le meilleur du débat organisé par Tendance Ouest
Les représentants locaux des candidats ont débattu à chaud dimanche 10 avril sur le plateau de Tendance Ouest.

Le second tour de l'élection présidentielle verra s'affronter, dimanche 24 avril, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national. Le président sortant est arrivé en tête du premier tour avec plus de 27 % des voix devant l'extrême droite de Marine Le Pen qui a obtenu plus de 23 % des suffrages, laissant Jean-Luc Mélenchon, troisième, à 22 %. À l'occasion de ce premier tour, dimanche 10 avril, Tendance Ouest organisait un débat en direct des studios de Caen. Quinze représentants locaux, conseillers régionaux, députés ou encore maires étaient présents. À noter que le Rassemblement national n'avait envoyé aucun représentant, "souhaitant laisser Marine Le Pen s'exprimer en premier" selon Philippe Chapron, responsable départemental du RN.

Quel comportement de la gauche
pour le second tour ?

Malgré son avance confortable, rien n'est fait pour le président sortant. "La situation est plus complexe qu'il y a cinq ans", admet Floris Legrand, représentant LREM. Cyril Crespin, politologue, évoque "une position fragile" par rapport à 2017. Un constat que partage le député LREM Fabrice Le Vigoureux. "Il y a une forme de soulagement mais rien n'est écrit d'avance. On va se battre."

• Tous les résultats, commune par commune, sont à retrouver ici

Emmanuel Macron va devoir rassembler pour tenter de construire une victoire sur autre chose que le rejet de Marine Le Pen. Mais qui va apporter son soutien au président sortant ? La candidate républicaine Valérie Pécresse, qui a d'ores et déjà lancé un appel aux dons pour rembourser sa campagne, a annoncé qu'elle voterait pour Emmanuel Macron. Le maire de Caen, Joël Bruneau (LR) s'est dit "inquiet de voir une majorité de partis extrémistes en France, suite au résultat catastrophique du premier tour (moins de 5 %) de Valérie Pécresse. Le pays est au bord d'un précipice démocratique". À gauche, les camps sont encore divisés. "C'est l'incapacité de la gauche à se rassembler qui fait qu'on est dans cette situation", déclare Antoine Casini, représentant de Jean-Luc Mélenchon qui échoue de peu aux portes du second tour avec 22 % des voix et jusqu'à 29 % à Caen. Trois blocs se dessinent : l'extrême droite, les centristes et un bloc de gauche éparpillé. Faire union à gauche n'a pas été possible entre 2017 et 2022. "J'espère que l'on va arriver à cette recomposition de la gauche", explique Arthur Delaporte, référent du PS. D'ailleurs, pour le Parti socialiste et les écologistes, le message est clair. Il est prévu de faire barrage à l'extrême droite de Marine Le Pen pour le second tour. Corrine Féret, député socialiste : "On appelle très clairement à mettre un bulletin pour Emmanuel Macron pour battre l'extrême droite". Aurélie Traoré, représentante de Yannick Jadot : "Emmanuel Macron doit envoyer des gestes forts envers les électeurs écologistes et de gauche." 

Les soutiens d'Eric Zemmour derrière Marine Le Pen

Pour d'autres, comme La France insoumise, le Nouveau parti anticapitaliste de Philippe Poutou ou encore Lutte Ouvrière de Nathalie Arthaud, il est encore difficile de se positionner clairement. Ils ne souhaitent pas que Marine Le Pen accède à l'Élysée mais ne donnent pas de consignes de vote pour le président sortant. "Marine Le Pen est une ennemie des travailleurs, des femmes et des classes populaires. Je n'appelle pas les électeurs à voter pour elle mais j'irai mettre un bulletin de vote Poutou dans l'urne au second tour", dit, exaspéré, Nicolas Vabre, du Nouveau parti anticapitaliste (NPA). Face à Emmanuel Macron, Marine Le Pen va pouvoir compter sur le réservoir de voix d'Eric Zemmour. Pour les représentants de ce dernier, qui a obtenu 7 % des voix lors de ce premier tour, "on appelle à voter sans la moindre réserve pour Marine Le Pen", a déclaré Emmanuel Norbert-Couade, qui a justement quitté le RN pour rejoindre Reconquête. L'abstention pourrait aussi jouer un rôle dans le résultat final.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Premier tour : le meilleur du débat organisé par Tendance Ouest