En ce moment : I'M OUTTA LOVE - ANASTACIA Ecouter la radio

[Photos] Rouen. L'église de la Madeleine retrouve une girouette flambant neuve

Patrimoine. Adieu l'ancienne girouette, un coq flambant neuf en cuivre est posé depuis le jeudi 17 mars au sommet de l'église de la Madeleine; à Rouen. Sa pose marque un point d'étape dans les travaux de l'édifice.

[Photos] Rouen. L'église de la Madeleine retrouve une girouette flambant neuve
La girouette de l'église de la Madeleine à Rouen a été remplacée par un coq en cuivre.

Le coq de l'église de la Madeleine à Rouen a pris place jeudi 17 mars au sommet du clocheton. Perchée à vingt-huit mètres de hauteur, la girouette est posée par deux des quatre couvreurs qui travaillent depuis des mois sur la toiture du clocheton"C'est une fierté pour un couvreur de poser un coq", décrit Florian Bove, le chef de chantier. "Ça veut dire que le clocher est terminé."

Il a fallu "25 heures de travail à l'ornemaniste pour créer ce coq avec des feuilles de cuivre", poursuit le couvreur.

La tradition veut qu'on fasse tourner la girouette, explique Elizabeth Labaye, la conseillère municipale déléguée au patrimoine et ancienne professeure d'histoire : "On fait trois tours : un pour le couvreur, un pour le maire ou son représentant et un pour le curé." L'ancienne professeure d'histoire raconte que "les paysans s'en servaient à l'époque pour voir où allait le vent, c'était important dans les villages. L'image du coq, historiquement, c'est Gallus, le Gaulois. Il est symbolique aussi dans l'Antiquité, il représente le rayonnement, la lumière et le soleil."

Le coq est décoré de dizaines de rubans donnés par les paroissiens de Rouen, sur lesquels sont inscrits des messages de paix, notamment pour l'Ukraine. Ils s'envoleront au gré du vent. Parmi les autres messages rédigés, celui du curé, qui espère de refaire la messe dans son église. "Ça fait un petit pincement de passer devant sans pouvoir y célébrer de messe, mais ce n'est que partie remise."

La pose de la girouette fait partie d'un chantier d'une plus grande envergure. L'église de la Madeleine est restaurée depuis l'été dernier, le chantier du clocheton est enfin terminé. Il a fallu refaire sa couverture et poser pas moins de 12 000 ardoises, toutes taillées à la main par des couvreurs.

La deuxième phase des travaux, qui concerne le dôme, va commencer. Cette partie de l'église sera recouverte de 18 000 nouvelles ardoises, taillées en forme d'écaille pour reproduire et respecter la forme d'origine. Les travaux devraient se terminer à la fin de l'année.

Le coût total des travaux s'élève à plus 1,2 million d'euros.

Les couvreurs installent des rubans écrits par les paroissiens de Rouen.

"Quinze ans que je suis couvreur et c'est la première fois que j'installe un coq", raconte fièrement le chef de chantier de cette restauration, Florian Bove.

Les couvreurs installent le coq au sommet du clocheton de l'église de la Madeleine.

La couverture du dôme de l'église de la Madeleine de Rouen va être restaurée, les travaux devraient se terminer à la fin du mois de décembre.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Photos] Rouen. L'église de la Madeleine retrouve une girouette flambant neuve