En ce moment : BLESSE-MOI - THERAPIE TAXI Ecouter la radio

Justice. Pôle des affaires non élucidées : retour sur un cold case dans l'Orne

Faits Divers. Mercredi 12 janvier, le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a annoncé la création d'un pôle judiciaire dédié aux crimes en série et non élucidés. Dans l'Orne, une affaire est susceptible d'être relancée par ce nouveau pôle.

Justice. Pôle des affaires non élucidées : retour sur un cold case dans l'Orne
Dans l'Orne, une affaire reste encore sans réponse : la disparition soudaine de Lydie Logé, en 1993.

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a annoncé mercredi 12 janvier vouloir créer un pôle judiciaire dédié aux crimes en série et aux dossiers non élucidés.

Installé à Nanterre, le pôle sera lancé en mars prochain. Les dossiers devraient être confiés à trois juges d'instruction, un magistrat du parquet, trois greffiers et deux juristes spécialisés. Au niveau national, 241 dossiers seraient concernés : 173 sont des affaires non élucidées et 68 sont des procédures de crimes en série.

En Normandie, plusieurs "cold cases" ont été identifiés, que ce soit en Seine-Maritime, dans le Calvados, la Manche et l'Eure. Dans l'Orne, une affaire est encore sans réponses. On fait le point sur ce dossier non élucidé dans le département.

La soudaine disparition de Lydie Logé

Le 18 décembre 1993, Lydie Logé, 29 ans, disparait de son village de Saint-Christophe-le-Jajolet, près d'Argentan. Depuis, aucune nouvelle d'elle… et son corps n'a jamais été retrouvé. Un non-lieu a conclu les deux enquêtes menées de 1994 à 2009. En 2018, des traces ADN correspondant au patrimoine génétique de la famille Logé sont retrouvées dans un véhicule de Michel Fourniret. L'enquête est alors relancée. Mis en examen en 2019, il affirme que le visage de la victime lui "dit quelque chose" lorsqu'on lui montre une photo de Lydie Logé. Michel Fourniret dira même, selon un article du journal Le Parisien : "Je ne crois pas que cela puisse être quelqu'un d'autre que moi qui ait mis fin à son parcours de vie." Provocation ou confession à demi-mot ? Difficile à dire. Pour l'heure, rien n'est venu confirmer l'hypothèse que Lydie Logé soit tombée entre les mains du tueur en série, qui est décédé en mai 2021.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Justice. Pôle des affaires non élucidées : retour sur un cold case dans l'Orne