En ce moment : LITTLE BIT OF LOVE - TOM GRENNAN Ecouter la radio

Cherbourg. Comment les librairies indépendantes accueillent-elles l'arrivée d'une FNAC ?

Commerce de proximité. Une FNAC va s'installer début 2022 à Cherbourg. Une "pression" supplémentaire pèse sur les trois librairies indépendantes.

Publié le 09/09/2021 à 18h07 - Par Marthe Rousseau
Cherbourg. Comment les librairies indépendantes accueillent-elles l'arrivée d'une FNAC ?
La future FNAC s'installera au rez-de-chaussée de la galerie commerciale des Éléis, à Cherbourg. D'une superficie d'environ 1 000 m2, elle devrait accueillir 12 salariés, début 2022.

Après Saint-Lô, la FNAC arrive à Cherbourg. L'enseigne d'une superficie d'environ 1 000 m2 s'installera au rez-de-chaussée de la galerie commerciale des Éléis, pour une ouverture prévue à la fin du premier semestre 2022. Les travaux devraient commencer dans les prochaines semaines. Alors qu'une offre similaire en CD, DVD, jeux vidéo, téléphonie ou matériel électronique manque, ce n'est pas le cas du livre. Le centre-ville de Cherbourg compte, à quelques pas des Éléis, trois librairies indépendantes : Ryst, Les Schistes Bleus et Champ Libre. Comment accueillent-elles cette annonce ?

"On a plus de 50 000 références"

"On sort à peine de cette période [de Covid-19] difficile qu'on apprend l'arrivée d'un concurrent sur le territoire, dans une économie fragile qui est celle du livre", commence Arnaud Coignet, gérant de la librairie Ryst, qui compte 14 salariés. Il craint un effet "boule de neige" sur l'ensemble des commerces du centre-ville si des clients commencent à déserter son enseigne. Néanmoins, il relativise : "On a plus de 50 000 références, selon les périodes de l'année. Jamais il n'y en aura autant dans une FNAC." Une impression partagée par Anne-Laure Vérien, à la tête de la librairie Les Schistes Bleus : "On a une clientèle très fidèle, donc je ne suis pas très inquiète. En revanche, pour les nouveaux arrivants ou les gens de passage, ils risquent de se tourner spontanément vers la FNAC sans découvrir notre librairie." Pour autant, cette ombre au tableau n'enlève rien à l'optimiste de la gérante, et pour cause. Sa librairie va s'agrandir et déménager place Henry Gréville, dans un local de 165 m2 qui fera aussi office de salon de thé. L'ouverture est prévue au printemps prochain. "La librairie indépendante, ça marche très bien !", conclut-elle avec le sourire. Enfin, Brigitte Coquelin, la doyenne des libraires, spécialisée dans la BD à la librairie Champ Libre, en a vu d'autres, comme l'ouverture de Chapitre en 1999, fermé 15 ans plus tard. "C'est une pression supplémentaire qui plane sur la librairie indépendante. Mais je ne crains rien, car j'ai résisté pendant plus de 40 ans."

À l'origine du projet : Didier Julien, propriétaire du Carrefour, du Mr. Bricolage des Éléis et de la future FNAC. Lui, écarte toute menace : "On est sur un lecteur de passage à la FNAC, différent d'un lecteur d'une librairie de centre-ville", estime-t-il. Il compte échanger prochainement avec les libraires. "Il y a un réel engouement à travailler ensemble et à continuer à augmenter la fréquence du centre-ville pour que tout le monde s'y retrouve", conclut-il.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg. Comment les librairies indépendantes accueillent-elles l'arrivée d'une FNAC ?