En ce moment : LE DERNIER JOUR DU DISCO - JULIETTE ARMANET Ecouter la radio

Basket féminin. Les play-offs, le minimum espéré pour Aplemont

Basketball. Après une saison annulée à cause du Covid, Aplemont veut s'imposer en N1F. Les playoffs ne sont pas une option.

Basket féminin. Les play-offs, le minimum espéré pour Aplemont
Alain Darmagnac, président de l'Amicale Laïque d'Aplemont Le Havre, vise les play-offs pour son équipe.

La volonté est très clairement affichée par Alain Darmagnac, le président de l'Amicale laïque Aplemont Le Havre (ALA Le Havre Basket) : le club doit faire partie de l'élite comme cela a déjà été le cas pendant trois saisons entre 2013 et 2016 (en Ligue 2 féminine). "Nous voulons nous imposer dans le basket féminin français. Le choix a été fait il y a 10 ans de s'orienter vers les féminines pour se démarquer. Chez les hommes, il y a déjà le STB et Montivilliers." Mais les deux dernières années ont été compliquées. La Covid-19 a tout bouleversé. La saison 2019-2020 s'est terminée en février, avec seulement 70 % des matchs joués. ALA Le Havre Basket avait terminé cinquième de sa poule de N1F. La saison 2020-2021 a été encore plus courte. Quatre matchs ont été disputés entre mi-septembre et mi-octobre. La saison a tout simplement été annulée, sans classement.

Une montée d'ici deux ans

Le championnat de N1F 2021-2022 débutera le samedi 18 septembre, par un déplacement à Paris pour affronter le Centre Fédéral. Le premier match à domicile aura lieu le samedi 25 septembre contre Franconville. Alain Darmagnac a posé des objectifs clairs à ses joueuses. "Pour la N1, le minimum, c'est les play-offs. Et si on joue les play-offs, c'est pour les gagner. On veut toucher la montée, même si ce n'est pas une priorité cette année. Mais dans les deux ans, il faut monter. Prenons du plaisir, jouons, ayons des résultats et jouons la gagne. Pour la N2, l'équipe est jeune (moyenne d'âge 19 ans), alors l'idéal serait de se maintenir en milieu de tableau." Ces objectifs sont jugés comme tout à fait réalistes par le président : "On a beaucoup travaillé pour ça." L'accent a notamment été mis sur la formation. "On ne peut pas faire de l'élite si on ne fait pas de formation. C'est pourquoi nous avons deux équipes à un haut niveau."

Deux nouvelles recrues

Verdine Wagner (pivot), surnommée "Vee". Une joueuse expérimentée qui a fait le tour de l'Europe (Espagne, Allemagne, République tchèque, Grèce).

Lena Hügli (18 ans). Elle vient du centre de formation de Tarbes. "Une joueuse d'avenir", confie Alain Darmagnac. "Elle vise les États-Unis".

Entraîneur

Pas de changement. Laurent Chamu est toujours à la tête de l'équipe première. Il l'entraîne depuis 2008 et l'a déjà montée en Ligue2.

La salle

Pierre de Coubertin est en travaux depuis janvier. Le chantier se termine en novembre. D'ici là, les matchs se joueront au gymnase du Mont-Gaillard.

Derbys

Le 11 décembre les Docks Océan accueilleront deux rencontres de N1, deux derbys. Les filles d'Aplemont joueront contre Ifs avant la rencontre des masculins entre le STB et Caen.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Basket féminin. Les play-offs, le minimum espéré pour Aplemont