En ce moment : LA MEME (AVEC VIANNEY) - GIMS Ecouter la radio

Normandie. Chassé-croisé : les patrouilleurs de l'A13 redoublent de vigilance

Route. Avec le week-end de chassé-croisé, les équipes des autoroutes normandes se préparent à intervenir.

Publié le 30/07/2021 à 09h08
Normandie. Chassé-croisé : les patrouilleurs de l'A13 redoublent de vigilance
Les patrouilleurs suivent trois tracés depuis Bourg-Achard sur l'A13, jusqu'au Pont de Tancarville en allant vers le Havre, à Toutainville en direction de Caen, et à Pont de l'Arche vers Paris.

Alors que le week-end de chassé-croisé des vacances approche, la sécurité est plus que jamais de mise sur l'autoroute. À cette période, ne sont pas tant des accidents liés à l'inattention des conducteurs au volant qu'anticipent les ouvriers autoroutiers de la Société des autoroutes Paris Normandie (SAPN) : "Au moment des départs en vacances, on trouve plus souvent des objets tombés sur les routes, ce qui peut être dû à une précipitation du départ, des objets souvent mal attachés, ça peut être des vélos ou des coffres de toit qui s'ouvrent", explique Christophe Royer, qui travaille au centre SAPN de Bourg-Achard, dans l'Eure, depuis 17 ans.

Deux mots d'ordre : sécurité et entretien

La SAPN fait donc appel à la prudence des vacanciers au moment de charger leur véhicule : "Quand il y a beaucoup de circulation, le moindre petit incident peut devenir dangereux pour tout le monde. Il nous arrive d'avoir des problèmes pour traverser les voies et ramasser les objets. Ces situations peuvent rapidement créer des bouchons". Tout au long de l'année, les équipes de la SAPN assurent des activités essentielles d'entretien des autoroutes et des aires de repos : "On s'occupe notamment de la tonte des aires, de l'entretien et de la propreté des sanitaires, du fauchage des accotements, de la pose de balisage pour les sociétés extérieures qui gèrent les réparations des glissières de sécurité par exemple".

Des patrouilles sillonnent également les autoroutes jour et nuit, comme l'indique Christophe Royer : "Les patrouilleurs partent à des heures définies sur des parcours bien précis, à chaque poste : 5h-13h, 13h-21h, 21h-5h. Il y a également un intervenant sur la route qui lui est amené à intervenir sur tous les événements : objet tombé sur la route, véhicule en panne, accident. En fonction de la situation, on peut être amené à prendre des voies, mettre des personnes en sécurité, à venir en aide aux secours".

En pleine patrouille sur le tracé reliant Bourg-Achard à Tancarville, Christophe Royer aperçoit un camion stationner sur la bande d'arrêt d'urgence. Il s'empresse d'arrêter son fourgon pour aller à sa rencontre : "Le conducteur cherchait sa route, explique-t-il après l'avoir interpellé, mais c'est très dangereux."

Chaque fois qu'un incident survient, les équipes de la SAPN sont les premières à en être alertées : les appels passés à la gendarmerie ou provenant des bornes d'appel d'urgence leur sont directement transmis, l'objectif étant d'intervenir sans délai pour limiter l'impact sur le trafic.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Normandie. Chassé-croisé : les patrouilleurs de l'A13 redoublent de vigilance