En ce moment : NOS PLUS BELLES ANNEES (FEAT KIMBEROSE) - GRAND CORPS MALADE Ecouter la radio

Saint-Étienne-du-Rouvray. Hommage, foi, héritage : cinq ans après l'attentat, Roseline Hamel évoque la mémoire de son frère

Attentat. A la veille du cinquième anniversaire de la mort du père Hamel, sa sœur Roseline était dimanche 25 juillet avec les paroissiens de Saint-Etienne-du-Rouvray pour évoquer le souvenir et l'héritage laissés par son frère.

Saint-Étienne-du-Rouvray. Hommage, foi, héritage : cinq ans après l'attentat, Roseline Hamel évoque la mémoire de son frère
Roseline Hamel et les paroissiens de Saint-Etienne-du-Rouvray ont passé une bonne partie de l'après-midi à échanger leurs souvenirs et leurs plus belles anecdotes sur le Père Hamel. - Guillaume Lemoine

C'était il y a cinq ans, le 26 juillet 2016 : le père Jacques Hamel était tué dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, par deux terroristes islamistes. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darminin participera ce lundi à une cérémonie républicaine pour la paix et la fraternité en son hommage, précédée d'une messe. Dimanche 25 juillet, c'est la sœur du prêtre martyr, Roseline Hamel, qui a échangé avec les paroissiens.

Tous ces hommages à votre frère vous étonnent-ils encore ?

"Cela fait partie des choses étranges qui se sont produites dès le lendemain du martyre de mon frère. Entendre toutes les parties du monde, que ce soit l'Autriche, l'Angleterre, le Canada, les quatre coins de l'Afrique, retentir de leur expression de désarroi, d'incompréhension alors qu'ils n'ont jamais connu le père Hamel et ne le connaîtront jamais... C'est une chose étrange mais ça a été un renfort de notre foi."

Quel héritage le père Hamel a-t-il laissé à sa paroisse ?

"Des valeurs d'universalisme et d'humanité. Mais aussi son église. Elle a une grande importance et un impact sur les croyants et les non-croyants. Il y a un respect des non-croyants qui viennent visiter cette église dans laquelle le père Jacques a versé son sang, au pied de l'autel. Il a laissé une empreinte spirituelle pour toutes les confessions confondues et même pour ceux qui n'ont pas de religion du tout."

Cinq ans après sa mort, comment vous sentez-vous ?

"Ma famille et moi sommes beaucoup plus forts dans notre foi. J'ai toujours un peu de mal à adresser ma prière à Dieu mais je l'adresse à Dieu par l'esprit de mon frère. Et notre souffrance n'a pas changé. Nous allons vivre cette journée de commémoration avec cette plaie béante à l'intérieur, mais on se réjouit de cette force de Jacques pour lutter dans ses derniers moments. Il l'a transmise à sa famille mais aussi à tous les paroissiens de Saint-Etienne-du-Rouvray, ainsi qu'aux croyants de n'importe quelle confession qui font confiance à ce Dieu d'amour et de pardon et qui arrivent à tenir debout malgré les grands malheurs qui peuvent leur arriver."

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Saint-Étienne-du-Rouvray. Hommage, foi, héritage : cinq ans après l'attentat, Roseline Hamel évoque la mémoire de son frère