En ce moment : CAN WE PRETEND - PINK Ecouter la radio

Le Havre. Teuthis et ses collages XXL : "Je veux donner à ces bestioles la chance d'être vues"

Art, Culture. Formé à la biologie marine, Teuthis a fait de sa passion pour la mer son nouveau métier : celui d'artiste, avec ses collages XXL.

Le Havre. Teuthis et ses collages XXL :
Dernière oeuvre de Teuthis en date : un lançon qui squatte la digue nord du Havre. L'artiste réalise désormais ses oeuvres en plein jour, sous le regard des curieux. - Teuthis

C'est un gros poisson qui n'aura pas échappé aux amateurs de pêche au street-art, au Havre. Depuis quelques semaines, un lançon géant a élu domicile sur la digue nord, avec un fil barbelé pour arrête dorsale. "Je trouvais intéressant ce lien entre ville et mer", précise l'auteur de ces collages éphémères. Teuthis ne dévoile ni son nom, ni son visage, préférant disparaître derrière son fabuleux bestiaire.

Crustacés, poissons ou coquillages sont les animaux les plus représentés par Teuthis. - Teuthis

Flaques, lunettes binoculaires et livres

Crabes, crevettes, gobies... Petit déjà, les bestioles en tout genre n'échappaient pas à son œil aiguisé. "J'ai grandi à côté du Musée Malraux... Et passé beaucoup de temps à pêcher dans les rochers et regarder les flaques", se souvient le trentenaire, qui dessinait ses trouvailles. "Je voulais voir ce qu'il y avait sous l'eau, ça m'a toujours intrigué." Il s'oriente assez naturellement vers le métier de biologiste marin. Après une licence au Havre, direction la région parisienne pour un master océanographie et environnements marins. Après les animaux de la Manche, ceux de la Méditerranée et de l'Atlantique s'offrent à Teuthis, dans les stations marines de la fac. Le jeune homme délaisse un peu les graffitis, qu'il a expérimentés adolescent avec un groupe d'amis, mais le dessin ponctue ses études. "On faisait beaucoup d'observations, de dissections et de coupes géologiques à la lunette binoculaire", poursuit Teuthis. Il y a aussi les ouvrages des bibliothèques universitaires et leurs gravures scientifiques : "Le genre de bouquins que l'on trouve dans les muséums." Ainsi naît le style si particulier de l'artiste, "qui mélange le côté graphique et géométrique du graff au dessin naturaliste". Avec toujours une teinte de gris, clin d'œil inconscient à l'ambiance portuaire et bétonnée du Havre.

"Les crustacés sont graphiques par eux-mêmes"

C'est un ami artiste, Père Dedu, qui pousse Teuthis à devenir affichiste, en 2013. "Ensemble, on a mis au point une œuvre de 14x4 mètres apposée sur un hangar du Havre, un calmar et un poisson des abysses." Des centaines d'autres collages ont suivi. "Il ne se passe pas un mois sans que j'en fasse un", note Teuthis, dont l'essentiel des productions éphémères ont été réalisées au Havre. Ses animaux favoris ? "Les crustacés. Ils sont graphiques par eux-mêmes. J'aime dessiner les carapaces, les structures poreuses, les petits poils... Les mammifères ont une structure un peu molle, alors qu'un crabe sera toujours le même, dans son armure." Crevettes en tout genre, poissons des profondeurs, nautiles... "Je veux donner à ces bestioles la chance d'être vues." Façon de sensibiliser le grand public à la richesse de la biodiversité avec ces affiches qui se dégradent, à mesure que le temps passe.

Tout savoir sur lui

Pourquoi ce nom ?

"Teuthis" signifie calmar en grec ancien. "C'est une espèce emblématique de l'océan, qui change de couleur, qui a donné naissance à la légende du kraken", précise l'artiste, qui a choisi ce nom alors qu'il étudiait justement cette espèce.

Une expo solo à Paris

Teuthis prépare une exposition en solo

à Paris, fin août. La galerie le Lavo//matik,

accueillera une trentaine d'œuvres du Havrais. "Je ne suis pas d'un naturel stressé mais j'essaie de mettre la barre assez haut pour cette première."

Au musée

Teuthis a collaboré avec les musées d'histoire naturelle du Havre, de Nancy et de Paris. "Ça me tient beaucoup à cœur."

Une méduse avec Jace

Le papa des "gouzous", ces petits personnages jaunes qui garnissent les murs du Havre, a invité Teuthis pour une résidence sur l'île de la Réunion, l'été dernier. Un travail qui a donné lieu à des collaborations entre les deux artistes. Après un gouzou chevauchant un hippocampe installé dans le quartier Saint-François, une méduse fera bientôt son apparition…

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Havre. Teuthis et ses collages XXL : "Je veux donner à ces bestioles la chance d'être vues"