En ce moment : IKO IKO (FEAT SMALL JAM) - JUSTIN WELLINGTON Ecouter la radio

Rouen. Commerces : quel est ce mouvement intitulé #LePasEssentiel ?

Commerce. Des graffitis ont fait leur apparition ces derniers jours, dans les rues du centre-ville de Rouen. C'est le mouvement #LePasEssentiel qui en est à l'origine, pour défendre les commerçants locaux face au reconfinement.

Publié le 18/11/2020 à 07h30 - Par Amaury Tremblay
Rouen. Commerces : quel est ce mouvement intitulé #LePasEssentiel ?
Les graffitis avec le mot-dièse #LePasEssentiel se multiplient dans les rues du centre-ville de Rouen depuis quelques jours.

Lors de l'annonce du reconfinement et de la mise en place "d'une liste de commerces non-essentiels", des commerçants de Rouen ont voulu réagir et se faire entendre. Ils ont lancé le mouvement intitulé Le Pas Essentiel, pour défendre leur activité et inciter les citoyens à utiliser le retrait de commande ou de la livraison auprès des magasins situés à côté de chez eux.

Les graffitis vont se multiplier

"Nous sommes commerçants, entourés d'autres commerçants et d'artisans, et l'idée était de lier toutes ces personnes entre elles, explique l'une des instigatrices du mouvement à Tendance Ouest. L'idée était de montrer cette union alors que nous sommes en confinement et que nous ne pouvons pas nous réunir physiquement."

Des graffitis ont donc fait leur apparition dans certaines rues du centre-ville de Rouen, avec deux traces de pas et le mot-dièse #LePasEssentiel pour inviter les passants à "photographier et partager le mouvement sur les réseaux sociaux". Les traces de pas vont d'ailleurs se multiplier très prochainement, car le mouvement prévoit un "round numéro 2".

Au-delà de l'action, avec ce jeu de mots bien trouvé, le mouvement dénonce aussi la mise à l'écart de certains commerces de la part du gouvernement : "Le terme de non-essentiel est un mot qui est assez violent, car, pour nous, notre commerce est essentiel, c'est ce qui nous permet de vivre. Le commerce est un métier de passion qui n'est pas évident."

Réouverture le 27 novembre ?

Les commerçants concernés espèrent bien que la reprise de leur activité va intervenir rapidement, peut-être dès le vendredi 27 novembre, comme le défend le député LREM de la Seine-Maritime, Damien Adam, dans un courrier adressé au Premier ministre, Jean Castex.

"Nous voulons ouvrir nos portes dans de bonnes conditions et montrer que nous pouvons respecter toutes les mesures sanitaires qui nous sont imposées", ajoute l'une des instigatrices du mouvement #LePasEssentiel.

Galerie photos
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Commerces : quel est ce mouvement intitulé #LePasEssentiel ?