En ce moment : LINGER - THE CRANBERRIES Ecouter la radio

Le Havre. Nouvelles tensions à l'hôpital psychiatrique Pierre Janet

Santé. L'hôpital Pierre Janet du Havre manque-t-il à nouveau de médecins ? Syndicats et direction n'ont pas la même vision.

Le Havre. Nouvelles tensions à l'hôpital psychiatrique Pierre Janet
Manque de médecins, self ouvert uniquement le midi, de nouvelles inquiétudes voient le jour à l'hôpital psychiatrique Pierre Janet au Havre, deux ans après le mouvement des Perchés.

Une nouvelle crise s'annonce-t-elle à l'hôpital psychiatrique Pierre Janet au Havre, après le mouvement des Perchés en juin 2018 ? Depuis ce mouvement, des postes ont été créés, plus de 34. Mais sur le terrain, le syndicat SUD dénonce une dégradation de la situation. Yann Adreit, syndicaliste, explique qu'il est difficile d'avoir un tracé des postes, notamment avec l'ouverture d'un nouveau service psychiatrie sur le site Flaubert. Il manquerait également des médecins. Un chef de service vient d'ailleurs de démissionner. Une pénurie qui aurait pour conséquence, selon Yann Adreit, de rallonger le temps d'attente avant une prise de rendez-vous pour certains patients. Il parle de six à sept mois avant d'obtenir une consultation. Autre problème soulevé : le self de Pierre Janet, qui n'est ouvert que le midi en semaine depuis le déconfinement. Cette cantine est vue par les soignants comme un outil thérapeutique permettant un lien fort entre les patients et les soignants. "Certains patients ne mangent pas du vendredi midi au lundi midi." L'hôpital psychiatrique Pierre Janet prend en charge environ 450 patients, dont 230 sont hospitalisés.

Yann Adreit, syndicat SUD à l'hôpital psychiatrique Pierre Janet

Le GHH annonce des recrutements

Le son de cloche est bien différent du côté de la direction du Groupe hospitalier du Havre (GHH). Concernant le personnel du pôle de psychiatrie, elle explique que les recrutements ont certes été freinés par la crise sanitaire, mais qu'ils ont repris et que quatre médecins en pédopsychiatrie arrivent en novembre. Deux recrutements seraient également en cours en psychiatrie adultes. Concernant le self et la distribution des repas aux patients, une nouvelle organisation débutera dès lundi 4 octobre. Le self rouvrira ses portes le midi et les week-ends. La direction indique qu'avec la crise de la Covid-19, il a fallu adapter l'organisation du self avant de le rouvrir dans de bonnes conditions sanitaires.

Le GHH précise par ailleurs, que les projets continuent en psychiatrie, puisqu'il est toujours prévu la reconstruction et l'agrandissement des urgences psychiatriques pour fin 2022. De plus, une nouvelle équipe vient de se créer en psychiatrie : l'Équipe mobile d'intervention de crise (EMIC). Cette équipe travaille en amont pour éviter certaines hospitalisations. Sa mission est de gérer, sur régulation téléphonique, des appels de patients adultes non connus ou perdus de vue, ressentant une urgence relative et de donner à ces patients un accès rapide aux consultations et d'éviter ainsi une future prise en charge en urgence.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Havre. Nouvelles tensions à l'hôpital psychiatrique Pierre Janet