En ce moment : Ados - Joseph Kamel Ecouter la radio

[Photos] Seine-Maritime. 12 000 collégiens de retour, des professeurs inquiets

Collège, collégien. Les collèges rouvrent leurs portes ce lundi 18 mai et ont été préparés pour accueillir, à nouveau, les élèves sur la base du volontariat. Mais ces conditions particulières interrogent les enseignants.

[Photos] Seine-Maritime. 12 000 collégiens de retour, des professeurs inquiets
Dans ce collège de Rouen, seuls dix élèves peuvent êtres présents dans une même salle de classe pour respecter les distances sanitaires.

109 collèges rouvrent leurs portes ce lundi 18 mai en Seine-Maritime. Seuls les élèves de 6e et de 5e sont accueillis pour le moment et sur la base du volontariat. Le respect des gestes barrières est obligatoire et des masques seront mis à disposition des agents, d'après le Département.

"Ce n'est pas une rentrée"

Environ 12 000 collégiens reprennent ainsi le chemin des classes dans le département, les autres poursuivent à leur domicile. "C'est une reprise, partielle, mais ce n'est pas une rentrée du tout", temporise Yves Dosdat, professeur dans un collège à Sotteville-lès-Rouen et représentant FO Éducation.

Il craint les journées qui ne seront "pas de l'instruction" mais plutôt "d'occuper les enfants et de voir un peu avec eux le travail qu'ils ont pu faire en distanciel". "Il n'y a plus de programme à suivre, de notes possibles, d'horaires communs à chaque établissement", poursuit-il en craignant que les collèges ne se transforment en "garderies".

Yves Dosdat

Les salles de classe ont été réaménagées pour permettre la distanciation sociale entre les élèves. - Amaury Tremblay

Yves Dosdat demande également des détails concernant les enseignants qui vont continuer à proposer des cours à distance et tenir des classes en collège. "Normalement, ils ne sont pas censés participer à l'accueil et continuer à fournir du travail pour ceux qui ne viennent pas."

Incertitude pour les 4e et 3e

Les autorités espèrent un retour en classe des 4e et 3e avant la fin de la rentrée scolaire mais rien n'est sûr. "Tout le monde avance un peu au jour le jour", indique Yves Dosdat qui s'inquiète surtout pour la rentrée de septembre.

Yves Dosdat

Les collégiens doivent attendre sur les points rouges, permettant de respecter la distance d'un mètre. - Amaury Tremblay

L'enseignant craint une "remise en cause du calendrier scolaire et de toute l'organisation de l'école" après cette expérience de l'enseignement à domicile pendant le confinement.

  • BONUS - Des collégiens de 6e parlent de leur rentrée :

Des élèves du collège Barbey d'Aurevilly à Rouen

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Photos] Seine-Maritime. 12 000 collégiens de retour, des professeurs inquiets