En ce moment : L'AUTRE FINISTERE - LES INNOCENTS Ecouter la radio

MJC de Caen : une exceptionnelle vitalité

Certains portent encore le nom de Maisons des jeunes et de la culture (MJC), d’autres préfèrent aujourd’hui le terme de "centres d’animations".

MJC de Caen : une exceptionnelle vitalité

Ces établissements, parfois soixantenaires, ont une base commune : les loisirs pour les enfants et adolescents les mercredis, samedis et vacances scolaires, et une pléiade d’activités pour tous durant l’année. Qu’un Caennais désire apprendre le ukulélé, la harpe celtique, les claquettes ou l’écriture intuitive, il sera servi !

La ville dispose d’un "réseau très présent et qui couvre le territoire de façon harmonieuse", estime Marie-Jeanne Gobert, maire adjointe chargée notamment de la jeunesse et de la vie associative. Huit établissements sont ouverts dans les quartiers de la Prairie, de la Guérinière, de la Maladrerie-Beaulieu, du Calvaire Saint-Pierre, de Venoix, du Chemin-Vert, de la Pierre-Heuzé et de la Folie Couvrechef.

Un nombre d’activités impressionnant

Au Calvaire Saint-Pierre, le centre d’animations, qui a vu le jour en 1965, accueille à l’année 1 600 adhérents dont 750 pour la danse uniquement ! "Nous sommes triplement implantés dans le quartier avec le bâtiment rue de la Défense Passive, agrandi en 2008, le centre de loisirs Thiès et la salle Gombeaux", rappelle Christophe Pelletier, le directeur. Proposant 42 activités, la structure est aussi labellisée "Centre Social" par la Caisse d’allocations familiales. Un point commun qu’elle partage avec le centre d’animations Tandem, implanté au coeur de deux quartiers : la Maladrerie et Beaulieu.

L’identité de cet établissement  s’est   bâtie autour d’activités d’expression. "Le bâtiment actuel, construit en 2001 en lieu et place de celui datant de 1965, permet notamment la pratique du cirque", explique son dirigeant Patrice Mèche, directeur. "Tandem dispose aussi d’une salle de spectacle et à ma connaissance, c’est la seule à proposer une programmation culturelle à l’année". Fort de ses 2.500 adhérents (dont 50% sont Caennais) et de 70 activités, le centre d’animations affiche "déjà complet" à peine la rentrée engagée. 

Rénové d'ici 2014

Son voisin, au Chemin-Vert, attire 1.800 adhérents. "Nous proposons une cinquantaine d’activités. La majorité d’entre elles est liée à la remise en forme ou aux arts martiaux", précise le responsable Jérôme Demoulin. Ce centre a la particularité de disposer de deux véhicules pour des "animations en pied d’immeuble". "Notre appartenance au quartier est essentielle. Et comme les loisirs ne sont pas nécessairement la priorité des habitants, c’est à nous d’aller vers eux", ajoute t-il.

D’ici à 2014, le centre du Chemin-Vert va faire l’objet d’importants travaux. Une salle à vocation culturelle de 850 m2 sera notamment créée pour un coût estimé à 2,3 millions d’euros. A plus court terme, 500.000€ de travaux seront également  effectués à la MJC de la Guérinière. "Il est important de donner des moyens à ces structures", insiste Marie-Jeanne Gobert.
A l’année, la Ville leur accorde 1.580.000€ de subventions.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
MJC de Caen : une exceptionnelle vitalité