En ce moment : BACK FOR GOOD - TAKE THAT Ecouter la radio

Le Havre. Football (Ligue 2) : Trois bonnes raisons de croire au réveil du HAC à Sochaux

En quête d'un succès depuis le 30 août, Le Havre AC (Seine-Maritime) se déplace à Sochaux (Doubs), vendredi 8 novembre 2019, pour y défier la meilleure équipe à domicile et la meilleure défense du championnat. Voici tout de même trois raisons - plus ou moins crédibles, on en convient - d'espérer un sursaut des Ciel et Marine.

Publié le 08/11/2019 à 11h31 - Par Cyril Capron
Le Havre. Football (Ligue 2) : Trois bonnes raisons de croire au réveil du HAC à Sochaux
Agé de 20 ans, Woyo Coulibaly incarne cette jeunesse qu'évoque constamment Paul Le Guen. Mais à Sochaux, le HAC croisera cette fois-ci sur sa route une équipe encore moins expérimentée. - Cyril Capron

Le HAC, bête noire de Sochaux

"Je ne suis pas spécialement superstitieux, sauf quand ça peut m'arranger ", sourit le coach havrais, Paul Le Guen. Pour le coup, l'historique des récentes confrontations entre le HAC et Sochaux devrait plutôt lui convenir. En effet, sur les six dernières oppositions, les Ciel et Marine en ont remporté cinq, pour une seule défaite. L'air de la Franche-Comté leur réussit assez bien, puisque trois de leurs cinq derniers déplacements au stade Bonal ont été couronnés de succès. En s'imposant là-bas la saison passée, les Havrais avaient mis fin à une effroyable série de dix matches sans victoire à l'extérieur (6 n et 4 d). C'était le 12 avril 2019. Un jour de grâce pour Hervé Bazile (eh oui ! Ça peut arriver). L'ancien Caennais s'était offert un doublé. L'international haïtien avait même failli signer le coup du chapeau, mais le premier but, qui lui avait été attribué dans un premier temps, s'était finalement transformé en un but contre son camp de Prévot, le gardien sochalien. Allez, que les Havrais partent confiants ! Dans le ciel sochalien veille sur eux une bonne étoile.

Le HAC plus à l'aise face aux cadors

Depuis le début de saison, le HAC, 7e après treize journées, s'est toujours comporté comme un chef face à des adversaires mieux classés que lui. Il en a affronté quatre jusqu'à maintenant, pour un excellent total de huit points amassés sur douze possibles : victoires à Lens (1er) et à Troyes (3e), nuls à Ajaccio (2e) et contre Lorient (4e) au Stade Océane. Il n'y a donc pas de raison que la tendance ne se confirme pas à Sochaux, 5e, dont l'équipe est la plus performante à domicile (14 pts en 7 matches) et celle qui possède la défense la plus hermétique (7 buts encaissés). Même pas peur !

Le HAC plus expérimenté que Sochaux

L'entraîneur havrais évoque constamment la jeunesse de son groupe, son manque de maturité, pour expliquer ses difficultés. Il est vrai qu'il s'appuie sur le troisième effectif le plus jeune de L2. Mais cette fois, le HAC croisera le fer avec une formation encore moins expérimentée. Sochaux affiche en effet la moyenne d'âge la plus jeune du championnat (22,9 ans, contre 23,8 au HAC). Les Havrais vont donc forcément faire un résultat dans le Doubs, puisque leur (relative) jeunesse ne sera pas un handicap, cette fois.

Sochaux - HAC, 14e journée de Ligue 2, vendredi 8 novembre 2019 à 20 heures.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Havre. Football (Ligue 2) : Trois bonnes raisons de croire au réveil du HAC à Sochaux