En ce moment : EMILIANA - CKAY Ecouter la radio

Rouen. Gilets jaunes : les pompiers appellent à la vigilance

Au 4e jour de la mobilisation des gilets jaunes, mardi 20 novembre 2018, les pompiers de Seine-Maritime rappellent l'importance de laisse passer tous leurs véhicules, y compris les voitures des sapeurs-pompiers volontaires et les navettes transportant du matériel de secours.

Rouen. Gilets jaunes : les pompiers appellent à la vigilance
Les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime appellent à la bienveillance. - Illustration

Alors que les gilets jaunes ont mis en place des barrages sur les principaux axes de circulation depuis quatre jours, les pompiers de Seine-Maritime appellent à la vigilance concernant le passage de leurs véhicules en ce mardi 20 novembre 2018.

Les véhicules de secours possédant un gyrophare et un avertisseur "deux-tons" n'ont jusqu'alors eu aucun problème au niveau des points de blocages des manifestants. En revanche, la situation est plus compliquée pour les sapeurs-pompiers volontaires et pour les navettes transportant du matériel.

Identifier les sapeurs-pompiers volontaires

"Il faut savoir que 80 % de nos personnels sont des sapeurs-pompiers volontaires, indique le capitaine Margrit. Quand leur bip sonne, ils se rendent de chez eux ou de leur lieu de travail au centre de secours et alors, n'ont pas de véhicule particulier pour intervenir et sont difficiles à reconnaître." Pour l'instant, cela n'a pas eu de conséquences graves mais les pompiers appellent les gilets jaunes à la vigilance car "quand les secours sont déclenchés, le chronomètre tourne et chaque seconde peut compter", rappelle le capitaine Margrit. De plus, les sapeurs-pompiers volontaires vont porter leur tenue le temps de la mobilisation des gilets jaunes afin d'être identifiables.

Permettre l'approvisionnement des centres de secours

Le deuxième point préoccupant pour les pompiers de Seine-Maritime concerne le passage de leurs navettes transportant du matériel de secours. Il s'agit de véhicules qui ne possèdent pas de gyrophares et de "deux tons" mais simplement un logo des sapeurs-pompiers. Ils sont donc là aussi moins identifiables mais sont pourtant un maillon essentiel de la chaîne de secours souligne le capitaine : "Ces véhicules vont dans chacun des centres de secours pour les alimenter en oxygène, tuyaux, compresses et autres équipements donc, sans être aussi rapides que les autres véhicules d'intervention, ils sont eux aussi prioritaires et importants car ils alimentent la base arrière pour que les sapeurs pompiers puissent intervenir."

Certaines de ces navettes sont restées bloquées pendant deux heures sur des barrages lundi, comme par exemple au niveau du pont de Brotonne.

Les sapeurs-pompiers appellent donc à la plus grande vigilance et à la bienveillance des manifestants.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Gilets jaunes : les pompiers appellent à la vigilance