Une expo à l'hôtel de Ville pour l'anniversaire du Mémorial de Caen

Il avait ouvert ses portes pour la première fois, le lundi 6 juin 1988 sous l'impulsion de celui qui a l'époque, était le maire de Caen, Jean Marie Girault. Le Mémorial de Caen fête son 30e anniversaire avec une exposition événement à l'hôtel de Ville. 30 objets inédits sortis des collections du musée sont exposés dans la salle du scriptorium de l'abbaye aux Hommes du dimanche 3 juin au samedi 22 septembre 2018.

Une expo à l'hôtel de Ville pour l'anniversaire du Mémorial de Caen

Le maire de Caen, Joël Bruneau et le directeur du Mémorial, Stéphane Grimaldi, devant l'une des pièces maîtresses de l'expo, un drapeau français orné d'une croix de Lorraine, premier drapeau tricolore à avoir flotté sur Caen après la libération

Par Thibault Deslandes

En 30 ans, 13 millions de personnes ont visité le musée Caennais, imaginé en 1988 comme un endroit où l'on raconte l'histoire contemporaine et en particulier la seconde guerre mondiale, afin de comprendre la fragilité de la Paix. Pour se faire, le Mémorial a accumulé en trois décennies 20 000 objets et 65 000 documents. Une partie des collections est bien-sûr exposée, l'autre est conservée, à l'abri des regards. C'est avec ces objets "cachés" que le musée et la municipalité ont construit cette exposition anniversaire. Ainsi, 30 objets inédits sont présentés au public, à l'hôtel de Ville de Caen du dimanche 3 juin au samedi 22 septembre 2018.

30 objets, des histoires, une Histoire

Pour choisir 30 objets parmi plusieurs milliers, il faut d'abord choisir un cap, un fil conducteur. Ce fil, c'est l'envie de raconter ce qu'a été la Guerre, en racontant l'histoire tout à fait particulière de chacun de ces objets. De la Vareuse du résistant Caennais Henri Brunet, fusillé au début de l'année 42, au premier drapeau français hissé à Caen pour fêter la libération en passant par la tenue de déporté de Louise Cardelec, chaque pièce exposée raconte un morceau de l'histoire.

Des caisses en bois

L'originalité de cette exposition anniversaire réside également dans sa scénographie. Le directeur du Mémorial de Caen a souhaité que les pièces soient présentées dans des caisses en bois. Une question logistique d'abord, cette exposition a vocation a voyagé à travers la Normandie après le samedi 22 septembre 2018 et jusqu'au 75e anniversaire du D-Day en 2019, en la présentant ainsi, elle est présentable partout. Puis une question philosophique aussi pour Stéphane Grimaldi qui estime que ces caisses de palette "disent aussi ce qu'est la guerre, quelque chose de brutal, qu'on ne doit présenter de manière trop esthétique"

Les objets sont présentés dans des caisses fabriquées en palette dans la salle du scriptorium de l'Abbaye aux Hommes à Caen. - Thibault Deslandes

0:00
0:00

Galerie photos

TOP LOISIRS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES