C'est une première en Normandie, un hôpital perd sa certification

Le centre hospitalier de Bernay (Eure) s'est vu retirer sa certification par la Haute autorité de santé (HAS). En cause, toute une série de dysfonctionnements dans l'hôpital.

C'est une première en Normandie, un hôpital perd sa certification

Le centre hospitalier de Bernay est le premier à avoir perdu sa certification. © Google street view

Par Pierre Durand-Gratian

Les problèmes sont multiples au centre hospitalier de Bernay. Et c'est ce qui lui a valu de ne pas obtenir la certification délivrée tous les quatre ans par la Haute autorité de santé (HAS). C'est une première en Normandie depuis que le système a été mis en place en 1996.

Parmi les difficultés du centre hospitalier de Bernay, des locaux non adaptés mais aussi des problèmes basiques d'organisation, par exemple "sur le traitement des déchets, la prise en charge du patient ou la garantie de confidentialité", explique Vincent Kauffmann, directeur général adjoint de l'Agence régionale de santé (ARS) de Normandie. Les lacunes concernent l'ensemble des services interventionnels : les salles de naissances, la chirurgie ou encore les urgences.

Pas de conséquence juridique

Le rapport de l'HAS, publié jeudi 9 novembre 2017, n'entraîne aucune suspension d'activité. Une méfiance des patients est en revanche à craindre à l'avenir. Vincent Kaufmann, quant à lui, espère que ce rapport "servira d'électrochoc pour pousser les équipes à réfléchir sur la prise en charge des patients". Une mission a été confiée par l'ARS à Jean-Michel Chabot, professeur de santé publique de l'université d'Aix-Marseille et spécialiste de l'évaluation en santé. Il doit travailler aux côtés des équipes de centre hospitalier de Bernay dès lundi 13 novembre et rendre compte des orientations retenues dès le mois de janvier 2018. L'HAS ne repassera qu'en 2020 pour décider ou non de rendre sa certification à l'établissement.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES