En ce moment : CALM DOWN - REMA Ecouter la radio

Condé-sur-Noireau. Calvados : mis à la porte par sa compagne, il vole pour subsister

Vendredi 23 juin 2017, à la suite d'une dispute, une femme met son compagnon à la porte sans moyen de subsistance. Alors l'homme décide de voler. Il a été jugé en comparution immédiate le mardi 27 juin 2017 par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Les faits ont eu lieu le samedi 24 juin dernier au centre commercial Intermarché de Condé sur Noireau.

Condé-sur-Noireau. Calvados : mis à la porte par sa compagne, il vole pour subsister
Une salle d'audience du tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

Mardi 27 juin 2017, le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) a jugé en comparution immédiate Maxime Lepeltier âgé de 32 ans pour vols en récidive commis dans un supermarché non loin de là, à Condé sur Noireau.

Il revient voler une deuxième fois

S'emparant d'une console de jeux dont il enlève l'antivol, il quitte le magasin sans déclencher les alarmes. Alors il y retourne, dérobant une autre console, un jeu, une tablette de chocolat et un sandwich et dissimule le tout dans ses poches de pantalon. Cette fois-ci l'alarme sonne. L'homme sort en courant, dissimule ses larcins dans une haie à proximité et rejoint sa voiture. C'est au volant de son véhicule qu'il tente de récupérer son butin. Un témoin relève son numéro d'immatriculation. Se portant partie civile le magasin sollicite 249 euros de préjudice matériel et 150 euros de dommages et intérêts.

Ni chéquier ni carte bancaire

À l'audience le prévenu argumente : "Ma compagne m'a mis à la porte, sans argent, sans carte bancaire et sans chéquier. Je n'avais plus rien. Plus d'essence et rien à manger. J'ai dormi dans ma voiture. Les consoles c'était justement pour les revendre et acheter du carburant." Il explique aussi qu'il ne pouvait se tourner vers ses anciens amis qui sont tous dans la drogue. "Je ne voulais pas reprendre contact car je me suis sorti de l'héroïne il y a deux ans." Quant à sa famille, il ajoute qu'elle était absente. L'homme est en couple depuis 2014 et père d'un tout jeune enfant. "Je sais que je devrais prendre un appartement à moi pour éviter ça, ma femme peut être très méchante."

Le casier judiciaire fait état de quinze mentions

Quinze mentions apparaissent dans son casier judiciaire : vols en quantité, trafics de stupéfiants en récidive et délit de fuite...

Pour la procureure l'attitude de sa compagne ne justifie pas les délits. "En plus, comme ça marche, il y retourne !" 2 mois fermes sont requis ainsi que la révocation d'un sursis de 2 mois, le tout avec mandat de dépôt.

L'avocate de la défense insiste sur le fait qu'il n'y a pas eu atteinte à la personne et que les faits ne sont pas d'une grande gravité. Elle ajoute que son client n'a pas été incarcéré depuis 2010.

Maxime Lepeltier écope au total de 4 mois de prison ferme (2 mois ainsi que la révocation partielle d'un sursis de travaux d'intérêt général) et se voit placé sous mandat de dépôt. Il devra verser à la victime 249 euros de préjudice matériel. La demande de dommages et intérêts de 150 euros est rejetée.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Condé-sur-Noireau. Calvados : mis à la porte par sa compagne, il vole pour subsister