En ce moment : IL NOUS FAUT (VF) - ELISA TOVATI Ecouter la radio

Caen. Indemnités de frais de mandat : Alain Tourret se défend des accusations de Médiapart

Accusé mardi 23 mai 2017 par Médiapart d'utiliser ses indemnités de frais de mandat à des fins personnelles, le député Alain Tourret s'est défendu le lendemain, mercredi 24 mai 2017, dans sa commune de Moult (Calvados) devant la presse.

Caen. Indemnités de frais de mandat : Alain Tourret se défend des accusations de Médiapart
Alain Tourret a tenu à se défendre après les accusations de Médiapart. - Maxence Gorréguès

Mercredi 24 mai 2017, Alain Tourret, député du Calvados, a tout d'abord dénoncé "le pillage de ses comptes bancaires par des hackers à des fins douteuses, et leur mise sur la place publique." L'élu a également critiqué les interprétations établies par Médiapart dans l'article ayant provoqué cette conférence de presse, en pleine campagne pour les législatives, estimant que dans certains exemples donnés, il y avait "une confusion des genres".

Il s'explique sur les parties golf payées avec l'indemnité

"Il m'est reproché dans cet article un repas de 285 € au Sénégal. J'étais dans ce pays à titre personnel. J'y rencontre des personnes importantes, dans le secteur de la banque et des affaires étrangères. Je les invite car je suis bien là dans un cadre professionnel, et non plus personnel", explique Alain Tourret. Il a également pris l'exemple de parties de golf payées avec son indemnité parlementaire, ce qu'il estime être légitime.

Alain Tourret

Arbitrage personnel-parlementaire

Il en convient, les arbitrages ne sont pas toujours faciles à établir pour savoir ce qui dépend de la vie privée du député ou de son rôle de parlementaire, un député travaillant 24h sur 24. Pour les sommes finalement dépensées à des fins personnelles, Alain Tourret a remboursé vendredi 19 mai 2017, avant les révélations de Médiapart, la somme de 16 800 euros. "J'ai pu faire ce remboursement car depuis le mois de mars j'ai demandé des documents auprès de la banque notamment, pour pouvoir établir le montant exact de cette somme." Soit environ des "déportations" mensuelles de 200 euros sur l'ensemble de son mandat.

"Fachosphère"

"Tout ça ne serait pas arrivé si je n'avais pas été un ami du Président de la République." Il dénonce des attaques venues de Russie et des Etats-Unis, portées par la "Fachosphère". Dans le cadre de la moralisation de la vie publique en cours de réflexion par les plus hautes autorités de l'État, Alain Tourret suggère de supprimer purement et simplement l'Indemnité représentative de frais de mandat. Il reste par ailleurs candidat, "plus que jamais", à sa propre succession en tant que député sur la 6e circonscription du Calvados.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Indemnités de frais de mandat : Alain Tourret se défend des accusations de Médiapart