En ce moment : Si No Estás - Inigo QUINTERO Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Caen. Calvados : jusqu'à soixante appels par jour pour parler à sa fille

Un trentenaire, séparé de sa compagne et s'acharnant à entrer en contact avec sa fille, a été jugé pour appels malveillants mercredi 29 mars 2017 par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados).

Caen. Calvados : jusqu'à soixante appels par jour pour parler à sa fille
Le père a été jugé pour appels malveillants. - Illustration

En 2007, un couple se sépare en raison de violences intrafamiliales. La garde de leurs deux fillettes est confiée à la mère, avec un droit de visite pour le père. En juillet 2016, l'aînée des enfants, handicapée, décède lors d'un séjour chez son père. L'enfant présentant des hématomes, une enquête, toujours en cours, est ouverte. Dès lors, la maman refuse catégoriquement que l'homme entre en contact avec son autre enfant, allant jusqu'à déménager. Lui va aller jusqu'au harcèlement. Il a comparu mercredi 29 mars 2017 devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour appels malveillants.

Contexte familial douloureux

Dans le casier judiciaire du prévenu on trouve des mentions de vols aggravés, de violences conjugales et de violences envers ses enfants. Le décès de la fillette chez son père serait-il dû à des coups ou à un surdosage médicamenteux ? L'homme s'en défend "Elle se cognait souvent, c'était dû à son état." Mais d'après son passé et les dires de la mère, l'individu peut s'avérer dangereux.

Diffamée et abreuvée de mails

Alors elle déménage pour s'installer en Loire-Atlantique mais il retrouve ses coordonnées et l'abreuve de SMS, d'appels et de mails. Il va jusqu'à exercer des pressions par l'intermédiaire des réseaux sociaux, colportant des propos diffamants.

À la barre, le prévenu reconnaît "Ne plus en pouvoir". "Je fais parfois tous ces kilomètres pour me trouver devant une porte close. Je sais que mes cadeaux ne sont pas déballés. Je n'ai même pas de photos récentes. Je ne suis pas un mauvais papa."

La partie civile sollicite 3 500 euros de préjudice moral. Le ministère public requiert trois mois de prison avec sursis.

L'affaire a été mise en délibéré au mercredi 5 avril 2017.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Urgent vend maison
Urgent vend maison Ernes (14270) 241 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Jeux : Gagnez votre barbecue à gaz
Jeux : Gagnez votre enceinte JBL PartyBox Encore
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Caen. Calvados : jusqu'à soixante appels par jour pour parler à sa fille