En ce moment : Symphony - Imagine Dragons Ecouter la radio

Caen. Calvados : jugé pour un vol de parfums, un trentenaire relaxé

Le vendredi 24 février 2017, au magasin Le Printemps de Caen (Calvados), les vigiles interceptent deux individus d'origine asiatique. Le plus jeune a pour 300€ de flacons de parfum dans son sac à dos. Le plus âgé affirme ne rien avoir à faire avec ce larcin. Ils ont tout deux comparus le mercredi 22 mars 2017 devant le tribunal de grande instance de Caen.

Caen. Calvados : jugé pour un vol de parfums, un trentenaire relaxé
Les deux jeunes hommes étaient jugés mercredi 22 mars 2017 pour des vols au Printemps à Caen (Calvados). - Google Street View

Deux hommes, l'un Mongole âgé de 20 ans, l'autre Coréen âgé de 36 ans, ont été jugés pour vols le mercredi 22 mars 2017 par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Si le premier reconnaît les faits, le second les nie farouchement.

Paroles de vigiles

Ce jour-là, les vigiles repèrent deux hommes se dirigeant ensemble au rayon des parfums du magasin Le Printemps. Le plus jeune qui porte un sac à dos l'enlève, se baisse pour éviter les caméras, tandis que le plus âgé met les parfums dans le sac. Suite à quoi ils se dirigent rapidement vers deux sorties différentes. Lorsqu'ils sont appréhendés, le plus âgé est victime d'un malaise que les agents de sécurité ne prenne pas au sérieux. De plus, il affirme ne pas connaître l'autre homme.

"Pour vous nous nous ressemblons tous"

Le casier judiciaire du plus âgé, le Coréen de 36 ans, est loin d'être vierge car plusieurs mentions pour vols y figurent. Mais ce jour-là, il assure ne rien avoir volé. Il dit être entré dans le magasin pour avoir chaud car il se sentait souffrant. L'homme qui s'exprime correctement en français poursuit: " Pour vous, nous nous ressemblons tous, mais la Corée et la Mongolie, ça n'a rien à voir, d'ailleurs nous ne parlons pas la même langue."

Revêtement métallique dans le sac

"Pourquoi fuir si vous n'avez rien à vous reprocher? questionne le procureur. Et quelle coïncidence de vous retrouver ensemble au rayon parfumerie! J'ai tendance à accorder plus de crédit aux agents de sécurité qu'à vous! " Lorsqu'il demande au jeune mongol pourquoi il avait un revêtement métallique dans son sac pour neutraliser les antivols, celui-ci répond qu'il avait bien l'intention de voler: "Il y avait un anniversaire, j'ai voulu manger correctement, comme une personne normale."

Un mois de prison avec sursis est requis contre le jeune homme et trois mois de  prison ferme pour le plus âgé.

Aucune preuve vidéo

L'avocat de la défense explique que son client a pris la fuite en raison de son casier judiciaire. "La simulation de son malaise est une interprétation, de plus il n'y a aucune preuve vidéo. Ces deux-là n'ont rien à voir ensemble, de plus ils ne parlent pas la même langue, comment auraient-ils pu communiquer?"

Le jeune mongole écope bien d'un mois de prison avec sursis tandis que le trentenaire coréen est pour sa part relaxé au bénéfice du doute.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Calvados : jugé pour un vol de parfums, un trentenaire relaxé