En ce moment : OH MY GOD - ADELE Ecouter la radio

Courseulles-sur-Mer. Calvados : en représailles, ils dégradent des voitures sur le parking d'une discothèque

Sur le parking d'une boîte de nuit de Courseulles-sur-mer, au nord de Caen (Calvados) le samedi 5 mars 2016 vers 5h du matin, deux individus en état d'ébriété dégradent plusieurs véhicules et volent un téléphone portable.

Courseulles-sur-Mer. Calvados : en représailles, ils dégradent des voitures sur le parking d'une discothèque
L'un des couloirs du tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

Le samedi 5 mars 2016, une altercation a lieu dans une discothèque de Courseulles-sur-mer, au nord de Caen (Calvados). Suite à quoi, vers 5h du matin, en représailles, deux hommes dégradent cinq voitures stationnées sur le parking et volent un téléphone portable. Tandis que l'un parvient à s'enfuir, l'autre est maîtrisé par les victimes. Il sent l'alcool, titube, ses propos sont incohérents. La police appelée constate de graves dégradations : portières, pare-chocs, lunettes arrière, feux, pneus crevés.

L'individu interpellé, âgé de 21 ans, a comparu devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) mercredi 21 décembre 2016 pour dégradations et vol en réunion.

"Je voulais venger mon ami"

L'homme accuse 1,44g d'alcool par litre de sang ce soir-là. Placé en garde à vue il reconnaît avoir accompagné son ami pour le venger de "mauvais propos et de manque de respect" proférés par des clients de la discothèque. Il refuse de donner l'identité de ce dernier. Ce à quoi la présidente rétorque qu'il a fait bien plus que l'accompagner car rien ne peut justifier ce déchaînement de violences.

Réquisition sévère

Le ministère public requiert 4 mois de prison avec sursis et le dédommagement des victimes. L'avocat de la défense estime la réquisition très sévère compte tenu de la personnalité du prévenu qui est quelqu'un d'inséré socialement et qui n'est pas un habitué des tribunaux. Il ajoute : "Il a tout de même été frappé par les victimes, on ne fait pas justice soi-même, on le sait bien ici."

Au final, il écope de 4 mois de prison avec sursis et de plus de 3 000 euros de dommages et intérêts.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Courseulles-sur-Mer. Calvados : en représailles, ils dégradent des voitures sur le parking d'une discothèque