En ce moment : abcdefu - GAYLE Ecouter la radio

Alençon. L'Orne prépare l'hébergement d'urgence en cas de froideur hivernale

Le préfet de l'Orne vient de réunir les services qui interviennent dans la prévention et la gestion des impacts sanitaires et sociaux, liés aux vagues de froid. Cette réunion a porté sur les mesures activées en période hivernale.

Alençon. L'Orne prépare l'hébergement d'urgence en cas de froideur hivernale
La préfecture de l'Orne active ses service en cas de vague de grand froid durant l'hiver. - Eric Mas

Le préfet de l'Orne vient de réunir les services qui interviennent dans la prévention et la gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid. Une attention particulière est portée aux populations vulnérables qui peuvent être exposées notamment à des difficultés d'accès aux soins, au logement, aux intoxications par le monoxyde de carbone et aux maladies infectieuses et digestives.

Un dispositif en trois axes

Ce dispositif de prévention s'articule autour de trois axes:

- Une veille saisonnière du 1er novembre au 31 mars,

- Un mécanisme d'activation opérationnelle qui s'appuie sur la vigilance météorologique,

- Un catalogue de mesures déclinées au niveau local et mises en oeuvre par les autorités en fonction de l'impact prévisible ou avéré des vagues de froid.

Grosses vagues de froid

En cas de vigilance orange ou rouge " grand froid ", le préfet s'appuie sur l'expertise de Météo France pour apprécier l'ampleur locale du phénomène et prendre les mesures adaptées, en lien avec ses services et les différents acteurs de terrain.

Le service intégré de l'accueil et de l'orientation (SAIO) adresse un bilan quotidien des places disponibles et à partir des demandes qui convergent vers le 115, il oriente les demandeurs vers les places les mieux adaptées à leurs besoins.

85 places d'accueil dans l'Orne

Lors de l'hiver 2015-2016, ce dispositif a permis de faire face à la totalité des demandes portées à la connaissance des autorités. Pour cet hiver 2016-2017, l'Orne dispose de 85 places d'hébergement (9 de plus qu'en 2015) réparties sur l'ensemble du département.

La police et la gendarmerie incluent dans leurs patrouilles de nuit des passages dans les secteurs où les personnes sans abri peuvent éventuellement chercher refuge.

La population invitée à signaler les cas difficiles

En présence d'une personne que son exposition au froid pourrait mettre en danger, le préfet invite la population à appeler le 115 qui appréciera l'opportunité d'une prise en charge de la personne signalée. Ce numéro d'appel d'urgence est accessible 7 jours/7 et 24h/24.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Alençon. L'Orne prépare l'hébergement d'urgence en cas de froideur hivernale