En ce moment : GIRLFRIEND - AVRIL LAVIGNE Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Herouville Saint-Clair : il agresse des employés de la CAF et de la mairie

Le 5 novembre, un homme de 40 ans se rend à la caisse d'allocations familiales (CAF) d'Hérouville Saint-Clair.

Herouville Saint-Clair : il agresse des employés de la CAF et de la mairie
Le tribunal de grande instance de Caen près du port de plaisance. - BJ

Depuis deux mois, l'individu a entrepris des démarches pour toucher le Revenu de solidarité active (RSA). Mais les employées ne pouvant accéder à son dossier, il entre dans une grande colère et les insulte vertement. Suite à quoi, il lance des menaces de mort avant de tenter de cracher au visage de l'une d'entre elles. La police appelée, celui-ci a quitté les lieux.

Dans la rue, il s'en prend à deux personnes balayant les rames du tram et les menace dégorgement.

Appréhendé, il est agité, bafouille et affirme frapper les policiers s'ils le mettent en garde à vue. Il prétend ne pas avoir dormi et se sentir mal. A l’hôpital, il dira même : « Il me faut une kalachnikov comme à Paris ! Je vais rejoindre le Djihad ! »

L'individu comparaissait le 22 mars devant le Tribunal de grande instance de Caen pour outrage à personnes chargées de mission de service public ainsi que pour menaces de mort. « J'étais en colère, explique-t-il, j'avais bu une bouteille de vodka durant la nuit. Je n'ai pas menacé les gens du tram, je parlais au téléphone, pas à eux... Et je n'ai pas essayé de cracher sur la dame, j'étais enrhumé. »

Le casier judiciaire du prévenu comporte 18 mentions : vols aggravés, recels, dégradations, menaces de mort, port d'armes, rebellions, outrages, évasion. Le procureur requiert 12 mois de prison ferme. « Je le connais bien, depuis le temps que je le défends, plaide son avocat, ce ne sont que des menaces d'alcoolique, il a une grande gueule mais il frappe rarement. De plus, il a arrêté de boire, ses examens sanguins en témoignent. »


L'homme est finalement condamné à 140 heures de travaux d’intérêt général. Si ceux-ci ne sont pas effectués, ce sera quatre mois de prison ferme. Il devra, en outre verser 300 euros de préjudice moral à chacune de ses victimes ainsi que 500 euros de frais de justice.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Garage / Box / Garde-meuble
Garage / Box / Garde-meuble Agnac (47800) 60€ Découvrir
STUDIO T1 POUR CURE
STUDIO T1 POUR CURE Bagnoles de l'Orne Normandie (61140) 555€ Découvrir
Caen rue Damozanne
Caen rue Damozanne Caen (14000) 600€ Découvrir
Appartement 4 personnes les Canaries
Appartement 4 personnes les Canaries Paris (75001) 850€ Découvrir
Automobile
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Urgent, vends Peugeot 407
Urgent, vends Peugeot 407 Saint-Aubin-du-Cormier (35140) 1 300€ Découvrir
PEUGEOT 207 DIESEL1.6 BOITE MANUELLE
PEUGEOT 207 DIESEL1.6 BOITE MANUELLE Versailles (78000) 250€ Découvrir
Bonnes affaires
Brise-vent châssis PVC blanc en angle
Brise-vent châssis PVC blanc en angle Authie (14280) 800€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
Trois volets battants en pvc couleur bois
Trois volets battants en pvc couleur bois Bénouville (14970) 0€ Découvrir
réfrigérateur congélateur
réfrigérateur congélateur Rouen (76000) 180€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Herouville Saint-Clair : il agresse des employés de la CAF et de la mairie