En ce moment : L'ENFER - STROMAE Ecouter la radio

Grand Ouest : un vaste réseau de voleurs démentelé

Six hommes ont été mis en examen ce vendredi 10 octobre pour des vols avec effraction et en réunion sur sept départements du grand ouest. Le préjudice est estimé à 400 000 euros.

Grand Ouest : un vaste réseau de voleurs démentelé
Une collaboration de plusieurs services a permis de résoudre l'enquête. - Célia Caradec

Tout a commencé le 18 juin dernier, dans la Manche, à Brouains. Un homme de 40 ans, au volant d'une ambulance, perd le contrôle de son véhicule et se retrouve en contrebas de la route dans un ravin. Quelques heures plus tôt, il avait en fait dérobé le véhicule dans une société basée aux Pieux, dans le Nord-Cotentin. C'est son arrestation qui a permis d'ouvrir cette vaste enquête. L'homme appartenait en fait à un réseau de délinquants itinérants, très organisés.

Près de 200 gendarmes

Mercredi 8 octobre, à 6h, 194 gendarmes de Basse-Normandie, mais aussi venus en renfort d'Amiens et de Châteauroux, ont procédé à sept interpellations, dans sept départements différents : la Manche, l'Orne, le Calvados, la Mayenne, l'Ille-et-Vilaine, la Sarthe et la Somme. Une mobilisation exceptionnelle, en raison de l'ampleur géographique de l'affaire et des antécédents judiciaires déjà bien fournis de la majorité des suspects, comme l'explique Renald Boismoreau, qui commande la section de recherche de Caen :

Lieutenant-Colonel Boismoreau

Les sept suspects, qui appartiennent à la communauté des gens du voyage, ont été placés en garde à vue. Six ont été mis en examen puis écroués pour vols avec effraction en réunion, avec association de malfaiteurs, et/ou recel. La plupart en état de récidive, ils encourent jusqu'à 20 ans de prison.

400 000 euros de préjudice

Leurs cibles : principalement des locaux commerciaux ou artisanaux, pour y dérober des voitures, garages, campings-cars et caravanes, outillage, engins de chantiers et objets d'arts. Pour les 15 faits déjà élucidés, le préjudice est estimé à 400 000 €, comme le précise Eric Bouillard, procureur de la République à Cherbourg :

Eric Bouillard, procureur

Les biens saisis par les gendarmes vont être rendus à leurs propriétaires, grâce à la collaboration du Groupement d'Intervention Régional de Caen, de la section de Recherche de Caen, du groupement de gendarmerie départemental de la Manche et de la brigades des recherches de Cherbourg. Pour le Colonel Girault, il faut saluer le travail des gendarmes "de la base" :

Girault

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Grand Ouest : un vaste réseau de voleurs démentelé