En ce moment : CLAP YOUR HANDS - KUNGS Ecouter la radio

Mine d'or Cinéma

Mine d'or du mardi 12 octobre. Critique Cinéma du film "Donnant, donnant" d'Isabelle Mergault, avec Daniel Auteuil et Sabine Azéma, sorti mercredi 6 octobre. La mine d'or, une chronique sur les loisirs et la culture à retrouver chaque jour dans "Tout l'or du monde" à 11h45.

Mine d'or Cinéma


Condamné pour un crime qui n'était, selon lui, qu'un accident, Constant réussit à s'évader de la prison où il purge sa peine...
Pour rajouter à la difficulté de la fuite, Constant a fait un AVC avant son évasion ce qui l'handicape sérieusement au niveau du langage. Constant finit par échouer dans un coin perdu, près des berges désertes d'un canal....
Se cachant sur une péniche à l'abandon, Constant tente de reprendre son souffle, accalmie de courte durée...
Dès l'aube, Sylvia une pétillante jeune femme qui a reconnu l'homme traqué, lui propose un implacable marché : assassiner (puisqu'elle le pense être un tueur professionnel) Jeanne, sa mère adoptive sinon elle le dénonce à la police ! Piégé, Constant ne peut qu'accepter cette périlleuse " mission ". Mais rien ne va se passer comme prévu.


Le dernier film d'Isabelle Mergault , Enfin Veuve, m'avait plutôt fait rire donc j'en gardais un souvenir positif. Donc j'allais confiante voir Donnant, donnant. Mais, parce qu'il y a un mais, j’ai été déçue.
Ce film a les rouages huilées. Dans la 1ère partie, les situations ne sont pas naturelles, on dirait du collage, tout ça donne un rendu superficiel. Non pas par un manque de talent des acteurs mais par un manque de sincérité dans l'écriture et les péripéties des personnages. On accumule aussi les clichés avec le coiffeur gay ou les commérages des villageois dont le bouche à oreille déforme tout.
Isabelle Mergault a manqué le coche avec cette nouvelle histoire qui ne nous rend pas les personnages attachants. Il est plutôt irritant d'entendre à la fois les défauts de prononciation du personnage de Daniel Auteuil et l'accent roumain de Meedea Marinescu.
La dernière partie du film sauve de peu le naufrage de cette « comédie » avec un peu plus d'émotions qui semblent  plus authentiques que le reste.

Donnant, donnant, un film dispensable, depuis mercredi au cinéma.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

A lire aussi
Actualités Rango
Actualités Ma part du gâteau
Actualités Les petits mouchoirs
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Mine d'or Cinéma