En ce moment : WHATAYA WANT FROM ME - ADAM LAMBERT Ecouter la radio

La Seine, muse des peintres

Les éditions des Falaises sortent un nouvel ouvrage : Peintres de la Seine. Ou l'histoire du fleuve vue à travers les tableaux des artistes.

La Seine, muse des peintres
François Lespinasse et Hélène Eisenberg ont travaillé dix ans sur cet ouvrage.

La lumière de Normandie, l'atmosphère des bords de Seine, de Paris au Havre, ont inspiré de nombreux peintres. Pourtant, aucun ouvrage n'avait encore raconté cette histoire d'amour qui lie le fleuve aux artistes. C'est désormais chose faite avec Peintres de la Seine, sorti cette semaine aux Editions des Falaises, alors que le festival Normandie Impressionniste bat son plein.

L'idée ? Ce sont François Lespinasse, spécialiste des peintres de l'Ecole de Rouen et Hélène Eisenberg, docteur de l'université de Californie à Berkeley qui l'ont eu. Le travail s'annonçait titanesque et de fait, il aura fallu 10 ans pour que le livre voit le jour. Dix ans de travail et d'enquête pour dénicher les peintures rares, cachées au fin fond de collection privées, aux quatre coins du monde : Etats-Unis, Japon, Suisse. Un vraie travail d'investigation pour lequel la longue expérience de François Lespinasse, galiériste et expert des peintre de l'Ecole de Rouen, était essentiel.« Souvent les collectionneurs privés sont réticents pour prêter ou même faire des clichés de leurs œuvres. A force de persuasion et de recherche, on arrive à obtenir des choses », lance ce grand amoureux et défenseur des peintres de l'Ecole de Rouen.

Peintres de la Seine est une somme. Un maillon qui manquait dans la longue chaîne de l'histoire de l'art, celui évoquant la place qu'a tenu la Seine, entre 1830 et 1930, dans la vie des peintres, des impressionnistes aux cubistes. « Ce n'est pas qu'un livre sur l'histoire de l'art, prévient Hélène Eisenberg, c'est aussi un ouvrage sur la vie des gens en bord de Seine, l'évolution du paysage. Tous ces peintres racontent l'histoire de la Seine, de l'époque napoléonienne jusqu'à l'industrialisation. »

Au fil des différentes thématiques qui rythment l'ouvrage défilent les œuvres très connues mais aussi, et c'est ce qui fait l'intérêt du livre, des peintures plus confidentielles. Oubliées ou méconnues. On y retrouve 144 tableaux de 125 peintres. Chacun a son histoire, glanée au gré des recherche. « Nous voulions faire un livre qui se lit comme un roman » note Hélène Eisenberg. Pari gagné.

Pratique. Peintres de la Seine, d'Hélène Eisenberg et François Lespinasse, éditions des Falaises, 336 pages, juin 2013, 49 €.

Recevez l'actualité gratuitement
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
La Seine, muse des peintres