En ce moment : AMERICA - RAZORLIGHT Ecouter la radio

Cambriolages : “Chacun de nous est concerné”

Face à l'augmentation du nombre de cambriolages dans l'hexagone, la Police nationale souhaite sensibiliser les Caennais. Entretien avec Anne-Laure Lévêque, chef d'état-major adjoint à la Direction départementale de la Sécurité publique.

Cambriolages : “Chacun de nous est concerné”

Les cambriolages touchent-ils tout le monde ?

"Oui, la recrudescence est nationale. Et il ne faut pas croire que seules les personnes vulnérables sont visées. Tous les publics sont concernés  : en zone rurale, en zone urbaine... Et tous types de locaux également : les maisons, les appartements et les commerces".

Quels conseils donnez-vous aux Caennais pour lutter contre les risques de se faire voler ?

"Cela relève du bon sens mais il n'est jamais inutile de rappeler quelques consignes. Il est important, lorsque l'on s'absente de fermer toutes les issues, que vous quittiez votre domicile une semine ou quelques minutes : les fenêtres, les baies vitrées, la porte d'entrée, la porte arrière si l'habitation en a une et même le moindre vasistas. Il faut fermer aussi le portail ou la porte du garage. De nombreux cambriolages sont des vols d'opportunité. Ne laissez donc pas non plus vos clefs de voiture sur le contact, ni sur une console à l'entrée, en évidence. Idem pour les sacs à main. La nuit, si vous avez des volets, pensez également à les fermer. C'est un palier de plus qui peut dissuader un cambrioleur. De façon générale, nous constatons que la présence d'une alarme ou d'un chien n'empêche pas une intrusion mais fait souvent renoncer le cambrioleur".

Et si l'on s'absente longtemps ?

"Pensez à prévenir vos voisins de votre absence, ou le cas échéant, un proche. La personne alertée pourra venir vérifier que tout va bien et surtout relever le courrier. Cela évite d'indiquer aux malfaiteurs que vous n'êtes pas là. Ne laissez pas non plus de message sur votre répondeur indiquant la durée de votre absence. En période de vacances scolaires, les habitants de l'agglomération caennaise peuvent aussi faire appel aux policiers ou aux gendarmes dans le cadre du dispositif "Tranquillité vacances". Sur demande, les forces de l'ordre passent régulièrement au domicile vérifier que tout va bien. En cas d'intrusion, les habitants en sont immédiatement informés".

Les Caennais qui résident en appartement ont-ils moins à craindre ?

"Non, les risques existent autant. Ne donnez pas le code d'accès de votre immeuble à quiconque. Quand vous entrez ou sortez, vérifiez que la porte d'entrée a bien claqué. Sinon, vous ouvrez l'accès à n'importe qui. Ne laissez jamais non plus vos clés dans la boîte aux lettres".

Quels comportements doivent adopter les victimes d'un cambriolages ?

"Ne touchez à rien et signalez immédiatement l'intrusion afin que la police technique et scientifique vienne faire les constatations. Puis venez porter plainte".

En légère baisse

En 2012, le département du Calvados a enregistré 2.688 cambriolages. Soit une diminution de -1,83% par rapport à l'année précédente. En 2011, 2.738 avaient été recensés.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cambriolages : “Chacun de nous est concerné”