En ce moment : Tout savoir - Ade Ecouter la radio

Caen. Les étudiants sont-ils séduits par l'aide pour acheter un vélo électrique ?

Transport. Lundi 3 octobre, Sophie Simmonet et Clara Dewaele, conseillères départementales du Calvados, ont essayé de convaincre les étudiants de se procurer un vélo électrique. Elles présentaient l'aide à l'achat proposée par le Département à l'Université de Caen.

Caen. Les étudiants sont-ils séduits par l'aide pour acheter un vélo électrique ?
Sophie Simmonet et Clara Dewaele espèrent convaincre les étudiants de venir à l'université à vélo électrique.

Sophie Simmonet et Clara Dewaele, conseillères départementales, sont allées prendre le pouls auprès des étudiants du Campus 1 à Caen. Ce lundi 3 octobre, entre 12 heures et 14 heures, elles distribuaient des flyers promouvant le dispositif d'aide à l'achat d'un vélo électrique proposée par le Calvados. Selon les revenus de chacun, entre 200 € et 600 € peuvent être pris en charge par la collectivité. De quoi inciter les étudiants à franchir le pas ?

Du plus et du moins

Probablement, à les entendre, même si quelques aspects les freinent. Constance ne se sent pas trop de pédaler "au milieu des autres voitures le matin". Thibault et Hakim, eux, refusent de se mettre en selle s'il pleut. "Pendant les intempéries, ça sera le tramway", plaisantent-ils. Toutefois, ceux qui viennent en voiture ont tous la même réaction : "Avec la hausse du prix de l'essence, pourquoi pas." "C'est un argument qui fonctionne pour tout le monde, pas que les étudiants", rétorque Sophie Simmonet. L'élue met aussi en avant la santé et le bénéfice d'effectuer quotidiennement un peu de sport, ainsi que l'argument temps.

L'avis des étudiants

Si l'université caennaise est plutôt bien desservie en transports en commun, rien ne remplace "la liberté horaire qu'offre le vélo". Puis, Sophie Simmonet ne souhaite pas concurrencer Twisto avec ce dispositif. "Le vélo et les transports en commun sont complémentaires, pas adversaires."

L'assistance électrique est également un argument qui fait mouche. Andy vient déjà au campus sur son deux-roues, mais "parfois le matin, quand on n'a pas trop de force et qu'il faut monter la côte, c'est compliqué", souffle-t-il. Avec un petit moteur, ce sera un jeu d'enfant à l'avenir !

Un succès inattendu

Attention, il ne faut pas traîner pour en bénéficier, et Sophie Simmonet le précise bien à chaque étudiant qu'elle interpelle avec ses flyers. Alors que l'enveloppe initiale du Département était d'un million d'euros, tout a été consommé en une petite semaine. De quoi largement "dépasser les attentes" de l'initiatrice du projet. S'est donc ensuivie une augmentation de la cagnotte allouée, passant maintenant à trois millions d'euros. "D'ici la fin de semaine, je pense que toutes les demandes auront été effectuées, donc il faut sauter sur l'occasion, d'autant plus que les démarches sont très simples", encourage-t-elle. L'Université va-t-elle voir débarquer une armée de cyclistes en herbe ? Réponse dans les semaines à venir.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Les étudiants sont-ils séduits par l'aide pour acheter un vélo électrique ?