En ce moment : TOOK TOOK - CATS ON TREES Ecouter la radio

Orne. De nouvelles mesures pour enrayer l'explosion de la Covid-19

Santé. L'épidémie de Covid-19 gagne rapidement du terrain dans l'Orne. De nouvelles mesures sont prises pour enrayer sa progression.

Orne. De nouvelles mesures pour enrayer l'explosion de la Covid-19
Le directeur de cabinet de la préfecture Julien Henrard et la directrice déléguée de l'ARS dans l'Orne Anne-Catherine Sudre annoncent de nouvelles mesures pour tenter de contenir la Covid. - Eric Mas

Dans l'Orne, le taux d'incidence est désormais 131,5 pour 100 000 habitants. "Il a doublé en une semaine", souligne Anne-Catherine Sudre, directrice déléguée de l'Agence régionale de santé dans l'Orne. Elle précise "qu'une soixantaine de personnes sont hospitalisées pour Covid-19, neuf personnes sont en réanimation intensive". On dénombre actuellement huit clusters, certains dans des établissements de santé, les plus de 70 ans étant les plus impactés. "Cela fait suite à des réunions comme les repas des anciens, mais aussi à des assemblées générales d'associations", précise Julien Henrard, directeur de cabinet de la préfète de l'Orne, qui souligne "le relâchement général vis-à-vis des gestes barrières. Mais le pass sanitaire et la vaccination permettent d'affronter cette cinquième vague en partant de beaucoup plus bas que lors des précédentes vagues".

Ecoutez ici Anne-Catheriene Sudre:

De nouvelles mesures

Dès le samedi 20 novembre, par arrêté préfectoral, le port du masque redevient obligatoire en extérieur. Pas partout, mais dans les lieux à forte concentration de population comme sur les marchés, marchés de Noël ou aux abords des écoles, des gares, des arrêts de bus. Les manifestations, les stades et les files d'attente sont également concernés. Le port du masque est aussi obligatoire à l'intérieur lorsqu'il y a beaucoup de personnes rassemblées, comme lors d'assemblées générales d'associations ou de repas des anciens. Mais il devient également obligatoire dans les lieux où le pass sanitaire l'est déjà, comme dans les bars, restaurants, cinémas, salles de sport... Les rassemblements de type rave-party sont interdits. Toutes ces mesures sont applicables dès le 20 novembre et (pour l'instant) jusqu'au 1er janvier 2022.

Ecoutez ici Julien Henrard:

Renforcement de la vaccination

89,31 % de la population ornaise a déjà reçu au moins une dose de vaccin, 88,30 % ont reçu les deux doses. 54 % de la population éligible a reçu sa troisième dose. En plus des médecins et des pharmaciens, les sept centres de vaccination permanents de l'Orne vont augmenter leur capacité de vaccination, par exemple à Flers où il sera ouvert quatre jours et demi chaque semaine. Mais des vaccinations ponctuelles vont également être organisées, par exemple lors des marchés de Noël. "Il est indispensable de se réapproprier les gestes barrières", souligne Julien Henrard, évoquant le lavage des mains, l'arrêt des embrassades et des serrages de mains. "On peut espérer que si c'est respecté, nous n'aurons pas à recourir à des mesures aussi restrictives que celles connues dans le passé", a-t-il conclu.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Orne. De nouvelles mesures pour enrayer l'explosion de la Covid-19