En ce moment : WATERMELON SUGAR - HARRY STYLES Ecouter la radio

Caen. Vélo : les points noirs

Route. Pour l'instant, la ville de Caen compte 140 km de pistes cyclables. Malgré des améliorations, les usagers soulignent un manque de sécurité. Périph'vélo, piste pérennes… Des projets sont en cours pour améliorer le réseau cyclable.

Caen. Vélo : les points noirs
La ville de Caen compte 140 km de pistes cyclables.

"C'est mieux, mais il y a encore du travail." Si les usagers du deux-roues sont de plus en plus nombreux à Caen, certains points restent encore à améliorer selon eux. Maryline Brunet est une adepte du vélo. Tous les jours, elle emprunte le boulevard Guillou. "Il y a encore beaucoup de confrontations voiture-vélo, c'est assez dangereux", précise la jeune femme. La piste qui se trouve sur ce boulevard était temporaire et a été aménagée pour accompagner le déconfinement. Elle va désormais être pérennisée et agrandie pour atteindre les 2,7 km. "C'est une très bonne nouvelle, mais il faudrait que ce soit amplifié à d'autres zones." La cycliste évoque notamment la rue Saint-Jean ou encore le tour du château pour aller jusqu'à l'université, où il n'y a pas assez d'aménagements.

Un manque de sécurité

L'un des gros chantiers de la Ville et de l'agglo en termes de politique cyclable est le périph'vélo. Comme son nom l'indique, ce projet a pour but de faire le tour de la ville. En 2019, un premier tronçon de 4,5 km a été mis en place. Une dizaine de kilomètres restent à construire. "Le tronçon construit après le cimetière Saint Gabriel [le long du Boulevard Richemond, NDLR] est très bien. Cependant, le circuit qui se trouve dans la Vallée des jardins ne mène nulle part pour l'instant", indique Sylvie Sureau, une utilisatrice régulière de deux-roues. Cette dernière passe souvent par le boulevard Guillou pour rejoindre la rue de Falaise depuis le quartier Venoix. "Je trouve qu'il y a parfois des problèmes de signalisation ou de terrains accidentés, c'est dangereux. À des endroits, les pistes cyclables ne sont pas assez sécurisées."

La sécurité est un des gros points noirs pour les cyclistes. "Beaucoup de mamans viennent nous voir pour savoir comment faire du vélo lorsque l'on a des enfants en bas âge", confie Julianne Hervieu, qui travaille à la Maison du vélo. Celle qui rencontre de nombreux usagers des pistes cyclables constate que les préoccupations sont souvent les mêmes : "Ce qui revient le plus, c'est le souci du partage de la route. Les cyclistes souhaiteraient plus d'itinéraires sécurisés, c'est-à-dire mieux identifiés." À titre personnel, Julianne fait tout à vélo : courses, déplacement chez le médecin ou pour aller au travail. "J'ai moins peur car j'ai appris à trouver ma place sur la route, mais ce qui me gène, c'est l'interruption de certains itinéraires cyclables. Si on ne connaît pas bien son trajet, on se retrouve perdu." 

Xavier Heroult est ce qu'on appelle un vélotaffeur. Tous les jours depuis trois ans, il prend son vélo pour se rendre au travail et réaliser le trajet Troarn-Caen. "Il n'y a aucune infrastructure avant d'arriver à la piste au niveau du cours Montalivet. Je passe par Sannerville, Giberville et Mondeville, je roule sur la bande multi-usage, mais ça reste une route partagée avec des voitures qui roulent à 90 km/h", confie le cycliste. Lorsqu'il prend son deux-roues, Xavier Heroult filme tout et poste certains trajets sur sa page Twitter. "C'est avant tout pour avoir toutes les informations et preuves en cas d'accident par exemple, mais aussi pour faire bouger un peu les choses."

Des projets d'amélioration pour les cyclistes

Caen. Des projets d'amélioration pour les cyclistes

Sécurité, manque de continuité… Les points à améliorer sont bel et bien réels à Caen. Des solutions sont en train d'émerger.

Il y a quelques semaines, le maire de Caen Joël Bruneau se félicitait que la ville soit en première position du classement des "championnes du vélo en ville", selon le magazine Outdoor Go !, une revue spécialisée dans les activités de pleine nature. D'après le magazine, Caen se place devant les villes de La Rochelle, Orléans ou encore Strasbourg, avec ses 121 km de pistes cyclables pour 100 000 habitants.

La ville enregistre à l'heure actuelle 140 km de piste cyclable. L'un des grands projets est le périph'vélo, qui devrait à terme faire une quinzaine de kilomètres. "On travaille désormais sur les pénétrantes, puisqu'il y a besoin de relier ce périphérique cyclable via des portes aux communes alentour", indique Nicolas Escach, maire adjoint en charge de la ville durable. La piste rue de la Délivrande en est un exemple. Cette "corona-piste", installée après le confinement, va être pérennisée d'ici 2023/2024 "Les réseaux doivent être refaits, mais en attendant, le marquage reste", précise Ludwig Willaume, adjoint en charge des espaces publics et de la qualité du cadre de vie.

La discontinuité à résoudre

Autre point qui pèche, dont Nicolas Escach a connaissance : la discontinuité des pistes. "Il y a un travail à faire interquartier. Lorsqu'on regarde le plan de la ville, on se rend compte que le réseau cyclable est bien fourni, mais que ce sont souvent des morceaux qui ne mènent nulle part." D'ailleurs, le périphérique vélo, qui permet de rouler en continu de la bibliothèque Alexis de Tocqueville jusqu'au Boulevard Dunois, devrait être achevé en 2022/2023. Le maire de la ville a également précisé qu'un travail se faisait avec les maires de Caen la Mer pour aménager des pistes entre chaque commune. Un travail à réaliser également à l'intérieur des quartiers. "On veut créer des zones 30 afin de mieux partager les modes de déplacements : à pied, vélos et voitures." Deux zones vont être créées dans les quartiers de la Pierre-Heuzé et Saint-Ouen, en 2022, puis deux seront créées par an. "La collectivité a bien identifié les axes où il manque des voies destinées aux cyclistes", poursuit Nicolas Joyau, vice-président de la communauté urbaine en charge des mobilités, conscient qu'il "y a encore beaucoup de travail". Notamment le boulevard Clemenceau, "qui est une grosse entrée de ville où il y a des projets de renouvellement urbain", mais aussi au niveau du château, comme le mentionnait Maryline Brunet, adepte du cycle. "Pour circuler autour du château, c'est aujourd'hui extrêmement compliqué. Nous réalisons des études pour préparer des aménagements."

La sécurité n'est pas non plus négligeable au vu des remontées des utilisateurs. "Nous voulons améliorer ces questions-là", précise d'ailleurs l'adjoint en charge de la ville durable. "La piste bidirectionnelle qui part du haut du chemin des Coteaux et qui descend par le viaduc de la Cavée se poursuivra sur le Boulevard des Baladas, ce qui n'existe pas actuellement." Cela permettra ainsi de rejoindre la piste du Boulevard Yves-Guillou. Sur le mandat, la communauté urbaine investit 24 millions d'euros pour la politique cyclable, dont 6 millions d'euros pour Caen.

"Caen se trouve à la troisième place des villes cyclables en France"

Caen.

L'association Les Dérailleurs de Caen fait un bilan sur la situation de la ville de Caen en tant que ville cyclable.

Qu'est-ce que les Dérailleurs ?

"C'est une association basée dans le Calvados. On intervient principalement à Caen la Mer et Bayeux sur deux aspects : tout ce qui concerne le cyclotourisme et les déplacements du quotidien. Je suis en charge de la deuxième thématique. On promeut le vélo et on discute avec les élus pour obtenir des aménagements nécessaires."

Caen est-elle une ville cyclable ?

"Le mieux est de se référer au baromètre des villes cyclables. C'est une enquête réalisée tous les deux ans. En ce moment même une enquête est en cours. Il suffit de répondre à des questions sur Internet concernant la ville où l'on vit ou où l'on travaille par exemple. Lors de la dernière édition, publiée en 2020, la ville de Caen a obtenu un D, ce qui est une assez bonne note. Ça va de A à F, mais il n'y a quasiment pas de A et B en France. Caen est classée troisième dans sa catégorie des villes de 100 000 à 200 000 habitants, elle était 6e auparavant. Les aménagements sont appréciés, mais ce qui pèche, c'est la sécurité."

Quels sont les projets que vous aimeriez voir réalisés ?

"Il y a beaucoup d'immeubles anciens qui ne comportent pas de local à vélo. Il faudrait plus de stationnements sécurisés. De plus, il manque des pénétrantes pour aller dans les communes périphériques ou en revenir. Il y a par exemple la rue de Bayeux, l'avenue Clemenceau, la rue Caponière qui sont des grands axes très fréquentés par les voitures et dangereux s'il n'y a pas d'aménagements cyclables."

La sécurité, élément manquant ?

Caen. La sécurité, élément manquant ?

L'un des points négatifs pour les cyclistes à Caen est la sécurité. En 2021, 48 accidents impliquant un vélo ont été recensés.

Carrefour sans marquage, voiture garée sur une piste, partage de la route… Un point négatif ressort particulièrement des témoignages : le manque de sécurité. "Lorsqu'on regarde le baromètre des villes cyclables, on remarque que la ville de Caen est très mal notée sur l'aspect sécurité", indique Francescu Garoby, vice-président de l'association Les Dérailleurs. Dans le département, les accidents ont augmenté en deux ans "Ce qui paraît normal, au vu du nombre de personnes en plus qui se sont mises à faire du vélo", ajoute Julien Decré, directeur de cabinet du préfet du Calvados. En 2019, 33 accidents impliquant des deux-roues ont été constatés, contre 48 accidents, dont deux décès en 2021.

Une application dédiée à la sécurité

D'après le Service départemental d'incendie et de secours du Calvados, à Caen, Mondeville et Hérouville, 70 accidents impliquant des vélos ont été recensés d'octobre 2020 à octobre 2021, sur 462 accidents sur la voie publique recensés sur la même période. Soit une proportion d'un peu plus de 15%. Une application a par ailleurs été développée : Plan sécurité vélo 14, à disposition notamment d'associations, collectivités ou gestionnaires de voiries. "Le but est de pouvoir faire des signalements, comme un coin de trottoir qui dépasse sur une piste ou un marquage qui s'est effacé", explique Julien Decré. Depuis son lancement fin 2019, 344 signalements ont été recensés.

[photo]

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Vélo : les points noirs