En ce moment : TU ME PLAY - JULIETTE ARMANET Ecouter la radio

Dans les coulisses de la gare de Rouen

Derrière les trains qui vont et viennent, les panneaux d’affichage, les annonces, évolue discrètement tout un monde. Un monde dont la motivation première est d’assurer la sécurité et le bon déroulement du trafic ferroviaire.

Dans les coulisses de la gare de Rouen

A l’abri des regards, dans l’antre de cette vieille dame qu’est la gare de Rouen, des équipes sont à l’œuvre 24 heures sur 24. C’est un travail d’orfèvre. Car Rouen est une plateforme en étoile, coincée entre les deux tunnels de Saint-Maur et de Sainte-Catherine, chacun accueillant deux voies. Les trains de Paris, Amiens, Dieppe, Le Havre, Caen, doivent obligatoirement les emprunter. La marge de manœuvre est étroite.

 

Responsables de milliers de voyageurs

 Afin que rames et locomotives puissent se croiser sans heurt, la gare ne dort jamais. Ses portes ferment de 23h à 5h, mais derrière elles, des équipes s’activent avant que le jour se lève.  Il leur faut anticiper la journée nouvelle. “Si l’on additionne les trains de voyageurs et de fret, ce sont 200 à 250 trains qui passent quotidiennement à Rouen”, comptabilise Frédéric Lesauvage, le chef de gare. Impossible d’en ajouter d’autres, le réseau est saturé.

Derrière une porte, à l’abri du brouhaha, une demi-douzaine d’écrans. Ils offrent une vue sur les quais, ils renseignent sur les heures de départ et d’arrivée, ils offrent surtout le schéma des voies où des numéros représentent les trains en temps réel. Nous sommes au cœur du Centre Opérationnel d’Escale. C’est ici que parviennent toutes les informations et qu’elles  sont redistribués vers les différents services.  “Nous essayons d’anticiper les retards, et lorsqu’il le faut nous modifions le plan de circulation qui a été établi”, explique l’un des agents. “Il suffit d’une difficulté sur l’une des lignes pour que tout le trafic soit chamboulé.

Une fois collectées et traitées ces informations sont communiquées au public. Numéro de voie, retards, départs, arrivées : la voix bien connue des clients réguliers, c’est celle de “Simone”, du nom de Simone Hérault, animatrice radio, qui la prête à la SNCF. L’agent qui la pilote, appelé agent Cati, du nom du logiciel utilisé, est basé à l’entrée d’un des deux tunnels, dans l’un des postes d’aiguillage. A un code correspond un message. Plusieurs millier d’annonces sont diffusées par jour... Une mauvaise manipulation et c’est plusieurs centaines de voyageurs induits en erreur.

A côté de lui, les aiguilleurs sont sur le qui-vive. Ce sont eux qui orientent les rails, en fonction des itinéraires des trains, veillant à ce qu’aucun accident ne survienne. Le local est en couloir. D’un côté, les manettes qui servent à aiguiller les rails. Au fond, le chef d’aiguillage et un agent aiguilleur. La concentration est maximale, rien n’est laissé au hasard. Un manque d’attention et le pire peut arriver. Vu l’intensité du trafic à Rouen, ils sont deux sur un poste qui ne demande qu’une personne ailleurs. “Ce poste est aussi important que celui d’un aiguilleur du ciel. Une faute d’attention et c’est la collision. La vie de milliers de gens en dépend.”

Anne Letouzé

 


 

Le réseau se modernise

Des études ont montré qu’en Haute-Normandie, 96 % des trains sont à l’heure, à cinq minutes près. La ligne Paris-Rouen-Le Havre est même considérée comme la meilleure ligne Intercité de France avec 94,4 % de trains à l’heure, à 10 minutes près.

La SNCF a entrepris une campagne de travaux afin de restaurer le réseau. Entre 2005 et 2016, 1,8 milliard d’euros seront investis sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre. Les travaux de rénovation du tunnel Sainte-Catherine sont en cours. Cependant, comme le fait remarquer Roland Bonnepart, directeur des régions SNCF de Paris Saint-Lazare, de Haute et BasseNormandie, “Ces travaux ne résoudront pas les problèmes de capacité de l’axe normand. Seule la future ligne Paris-Normandie pourra désengorger le réseau actuellement surchargé.”

L’entreprise a également renforcé ses actions pour lutter contre les fraudes. Le contrôle de billets se fait fréquemment avant de monter dans le train.

 


Repères

 

Gestion  La gestion des voyageurs et l’utilisation de la gare sont est l’affaire de la SNCF, mais c’est l’agence Gare et Connexion qui gère les bâtiments.

Cadencement  Fin 2008, le cadencement - mise en place de train à horaires fixes - a permis d’augmenter le nombre de trains TER de 15 %.

Numéro 2 En terme d’importance, la gare de Rouen se situe en deuxième position dans le  grand Nord-Ouest. Juste derrière la gare de Lille.

25 000 C’est le nombre moyen de voyageurs qui passent chaque jour à Rouen. Lors des périodes de pointe, ce chiffre peut atteindre 35 000 personnes.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Dans les coulisses de la gare de Rouen