En ce moment : NOS LENDEMAINS - VIANNEY Ecouter la radio

Calvados. Panne des numéros d'urgence : immersion au Centre de traitement de l'alerte

Pompiers. Une panne nationale des numéros d'urgence a perturbé l'accès aux secours mercredi 2 juin. Immersion au Centre de traitement de l'alerte du Calvados.

Calvados. Panne des numéros d'urgence : immersion au Centre de traitement de l'alerte
Franck Cahagne, adjudant au CTA-CODIS pour le département du Calvados répond aux appels d'urgence. Heureusement, mercredi 2 juin, aucune personne était dans une difficulté particulière. - Cassandre Dewaegeneire

"Les pompiers, bonjour." Des bruits de clavier, des sonneries de téléphone et des lumières rouges s'allument au-dessus de leur tête lorsqu'ils sont en ligne. Les opérateurs du Centre de traitement de l'alerte du Calvados répondent aux appels d'urgence. 

Les yeux rivés sur leur écran, ils visualisent la position de l'interlocuteur puisque chaque appel est géolocalisé. "Tout d'abord, on va demander l'adresse et la nature de la difficulté rencontrée pour que l'on puisse engager les moyens disponibles les plus proches et les plus adaptés. D'où l'intérêt que le demandeur soit le plus précis possible", explique le lieutenant-colonel Yannick Gaudin, chef du groupement des opérations. 

Les explications de Yannick Gaudin

La panne des numéros d'urgence, un événement "inédit"

Mercredi 2 juin, partir de 18 heures, on a eu connaissance que des personnes avaient des difficultés à nous joindre", raconte Yannick Gaudin. Face à ce problème technique, la préfecture a rapidement réagi en communiquant un numéro alternatif. Si l'événement était "inédit", le chef des opérations rassure, "dans les personnes qui ont appelé, aucune n'a fait état d'une difficulté particulière.

"Écoutez". Franck Cahagne, adjudant au CTA-CODIS, tend le téléphone. De l'autre côté du fil, personne. Seulement, des frottements et une musique inaudible en fond. "Un appel de poche, encore une erreur." Les appels sont nombreux au centre de traitement de l'alerte (CTA). Ils en reçoivent 200 000 par an. Mais Franck Cahagne alerte sur le fait d'appeler seulement en cas d'urgence : "Des personnes appellent alors qu'elles ne sont pas en détresse. Ça prend du temps, alors que d'autres appels arrivent avec de vraies urgences."

Les opérateurs couvrent tout le département du Calvados, soit 538 communes et 120 kilomètres de côte. Chaque semaine, 350 pompiers sont mobilisables pour partir en intervention.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Calvados. Panne des numéros d'urgence : immersion au Centre de traitement de l'alerte