En ce moment : OUT IN STYLE (FEAT CECILIA KRULL) - CELESTAL Ecouter la radio

Métropole Rouen Normandie. Bientôt onze bus à hydrogène entre Rouen et Grand-Couronne

Transport. La Métropole Rouen Normandie s'est vu présenter un modèle de bus à hydrogène, lundi 8 mars. Elle acquiert onze de ces véhicules pour circuler sur sa ligne 6, entre Rouen et Grand-Couronne, dès l'été 2022.

Métropole Rouen Normandie. Bientôt onze bus à hydrogène entre Rouen et Grand-Couronne
Onze de ces bus à hydrogènes seront en circulation sur la ligne 6 du réseau Astuce de la Métropole Rouen Normandie, à partir de l'été 2022.

"On ne peut pas continuer à utiliser de bus qui roulent au diesel", lance Cyrille Moreau, vice-président de la Métropole Rouen Normandie (MRN), en charge des mobilités. Sur les transports, la MRN veut se montrer exemplaire et rouler plus vert. Après l'achat de 17 bus électrique pour 12 millions d'euros, elle confirme l'achat de 11 bus à hydrogène pour un budget de 9,5 millions d'euros dès l'année 2022. L'un de ces modèles, destiné au Pays-Bas, a été présenté aux élus, lundi 8 mars. Ce bus belge de 12 mètres peut embarquer 36 kilos d'hydrogène. Sa pile à combustible va le changer en électricité, ce qui permet au véhicule de rouler à 100 % à l'électrique, en rejetant uniquement un peu d'eau. Principal avantage par rapport au moteur électrique : l'autonomie. Elle est de 350 kilomètres pour ce modèle, contre environ 250 pour les bus électriques. Ce bus s'adapte donc mieux à des lignes longues, en l'occurrence la ligne 6 du réseau Astuce, entre Rouen et Grand-Couronne, de 17 km, sur laquelle ces bus à hydrogène seront testés. Arrivée prévue à l'été 2022.

Le véhicule est 100 % électrique et rejette simplement un peu d'eau.

Une station de production d'hydrogène en projet

Pour alimenter ces bus à hydrogène, la MRN prévoit le déploiement d'une station de production et de distribution d'hydrogène vert qui sera installée dans l'enceinte du dépôt bus des 2 Rivières à Rouen. Pour installer cette station, la MRN et la société Valorem sont candidates à un appel à projets de l'Ademe (Agence de la transition écologique), destiné à favoriser le déploiement de véhicules à hydrogène dans le cadre de la transition écologique et du plan de relance. La réponse à cet appel à projets est attendue à la mi-mars. Il devrait s'accompagner du déploiement d'une ferme de production photovoltaïque pour de l'électricité verte, quelque part sur le territoire de la Métropole, probablement sur une friche industrielle. Plusieurs sites sont à l'étude.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Métropole Rouen Normandie. Bientôt onze bus à hydrogène entre Rouen et Grand-Couronne