En ce moment : BONES - IMAGINE DRAGONS Ecouter la radio

Normandie. Des propositions pour rendre le port du Havre plus compétitif

Port. La plateforme de réflexion Institut Montaigne a publié mercredi 20 janvier une note pointant la situation sur le port du Havre.

Normandie. Des propositions pour rendre le port du Havre plus compétitif
L'Institut Montaigne publie une note sur la compétitivité du port du Havre et de l'axe Seine. Il incite à développer le transport fluvial et ferroviaire. - Michel Bizien - Grand Port Maritime du Havre

Deux jours avant la tenue du comité interministériel de la mer, vendredi 22 janvier au Havre, l'Institut Montaigne - plateforme de réflexion, de propositions et d'expérimentations - publie une note sur l'avenir du port normand "Compétitivité de la vallée de Seine : comment redresser la barre ?". La note est basée sur une quinzaine d'auditions d'acteurs issus notamment de l'économie portuaire, du monde universitaire et de la haute administration.

L'institut a tenté d'identifier plusieurs actions ciblées et de très court terme pour accélérer fortement le développement économique des ports du Havre et de la vallée de la Seine.

Développer le fluvial et le ferroviaire

Le constat de l'Institut Montaigne est alarmant. "L'éventualité que le port du Havre soit relégué à un rôle secondaire à l'échelle européenne n'est plus à exclure." L'institut part du constat qu'à Anvers et Rotterdam, plus de 50 % des transports de marchandises se font par voies fluviale et ferroviaire. "Au sein de Haropa, la part du transport fluvial n'est que de 8,3 % et celle du transport ferroviaire n'est que de 5 %". Des solutions sont proposées. L'institut exclut dans un premier temps des mesures contraignantes, des dispositions législatives. Il préconise de "rassembler les autorités portuaires et les opérateurs privés, sous l'égide du délégué interministériel au développement de la Vallée de Seine, afin de fixer collectivement des objectifs chiffrés de report vers le fret fluvial à horizon 2023". Pour inciter les opérateurs privés, trois mesures sont évoquées : une concentration des aides au transport combiné, la mise en place d'un système de bonus, ainsi que d'un label.

Favoriser l'implantation de zones
industrielles

Autre piste de réflexion : inciter les industriels à s'installer le long de l'axe Seine. "Une meilleure prise en compte des enjeux de compétitivité industrielle est vitale. D'autant plus que le Royaume-Uni a annoncé vouloir créer des 'ports francs', posant un défi d'attractivité au continent." L'institut propose de développer un ensemble de zones de compétitivité logistique le long de l'axe Seine.

Ces zones bénéficieraient d'avantages tels que des exonérations de droits de douane, d'impôts sur les sociétés et de fiscalité foncière (limitées dans le temps). Ces zones devront être rapidement accessibles, le long de la Seine ou en bordure d'axes routiers majeurs. L'institut propose que leur implantation soit proposée par le ministère de l'Économie, en concertation avec les collectivités locales et Haropa.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Normandie. Des propositions pour rendre le port du Havre plus compétitif