En ce moment : I love you feat Tayc - DADJU Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Harfleur. Des problèmes de chauffage dans des logements sociaux

À Harfleur (Seine-Maritime), des résidents d'habitations à loyer modéré gérées par Immobilière Basse Seine se plaignaient d'avoir froid depuis la mi-octobre 2019. En cause, selon eux, des soucis de chauffage consécutifs à des travaux de réhabilitation dans leur résidence. Le bailleur social assure de son côté que le problème est désormais réglé.

Harfleur. Des problèmes de chauffage dans des logements sociaux
À Harfleur (Seine-Maritime), rue du 8-mai-1945, des résidents d'habitations à loyer modéré se sont plaints d'avoir eu froid entre la mi-octobre et début novembre 2019. En cause, selon eux, des soucis de chauffage consécutifs à des travaux de réhabilitation dans leur résidence. - Joris Marin

Émilie Gognet est une mère de famille de trois enfants, de 10 à 18 ans. Elle travaille dans une banque du Havre (Seine-Maritime). Jusqu'ici, rien de plus normal. Sauf que cette habitante d'Harfleur (rue du 8-mai-1945) n'a pu garder ses enfants chez elle pendant les vacances de la Toussaint car la température était trop basse dans son habitation, qu'elle occupe depuis 10 ans. "Il fait 10 à 12 degrés maximum depuis la mi-octobre 2019", affirme-t-elle.

L'humidité a causé quelques dégâts dans certains logements. - Joris Marin

Au départ, des travaux de réhabilitation

Une centaine de logements seraient concernés par ce problème d'après la mère de famille. "Tout a basculé quand le bailleur social, Immobilière Basse Seine, a entamé des travaux de réhabilitation, tout à fait nécessaires, dans nos logements. Il s'agissait de refaire l'isolation extérieure, de remettre aux normes l'électricité et de changer les volets et les fenêtres, et donc d'améliorer notre quotidien. Lors de ce chantier, une panne sur la chaudière principale collective aurait été constatée. Conséquence : pas de chauffage depuis l'automne 2019 et des dégâts causés par l'humidité".

L'humidité a causé quelques dégâts dans certains logements. - Joris Marin

"Mon fils avait les lèvres bleues"

D'habitude, dans ces appartements, les radiateurs reprennent du service entre le 10 et le 20 octobre. "Et là, rien. Et surtout, pas de réponse sur l'éventualité d'une reprise du chauffage. Il y a eu un manque de communication de la part de notre bailleur". Émilie Gognet a pourtant envoyé mails et courrier recommandé à Immobilière Basse Seine. Pour faire avancer les choses, la mère de famille a souhaité médiatiser l'affaire. L'élément déclencheur, ce qui l'a poussée à franchir le pas a été la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 novembre 2019. "Mon fils avait les lèvres bleues au réveil à cause du froid".

Écoutez Émilie Gognet :

Emilie Gognet

Émilie Gognet nous explique comment elle lutte contre le froid.

Emilie Gognet (deuxième son)

L'humidité a causé quelques dégâts dans certains logements. - Joris Marin

Qu'en dit le bailleur ?

Joint au téléphone, le mercredi 13 novembre 2019, le directeur général d'Immobilière Basse Seine, Cédric Lefebvre assure que "le problème est désormais résolu". Il reconnaît qu'il y a eu "des dysfonctionnements au niveau du système de chauffage" dans la résidence en question, mais "pas d'absence de chauffage".

En cause, deux fuites successives lors de la phase de rénovation sur les réseaux enterrés. "La première au mois d'octobre, résolue le 29, la seconde le 8 novembre et qui a été réglée le même jour. Après, il a fallu passer bâtiment par bâtiment pour procéder aux divers réglages". Cédric Lefebvre parle d'une température de 17-18 degrés entre mi-octobre et début novembre 2019 et non de 12 degrés. Il ajoute qu'une nouvelle chaufferie collective au bois sera en service dès la fin novembre 2019.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
1 commentaire

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Alex Il y a 4 ans

Oui et en plus de cela il y a un bruit dans les radiateurs comme une fuite d'eau et cela constamment ce qui nous oblige même à dormir avec des boule kies...
Nous avons averti le gardien et la société qui gère les travaux de réhabilitation mais aucun retours

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Garage / Box / Garde-meuble
Garage / Box / Garde-meuble Agnac (47800) 60€ Découvrir
STUDIO T1 POUR CURE
STUDIO T1 POUR CURE Bagnoles de l'Orne Normandie (61140) 555€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Caen rue Damozanne
Caen rue Damozanne Caen (14000) 600€ Découvrir
Automobile
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Loue très beau camping-car Profilé
Loue très beau camping-car Profilé Darnétal (76160) 0€ Découvrir
Urgent, vends Peugeot 407
Urgent, vends Peugeot 407 Saint-Aubin-du-Cormier (35140) 1 300€ Découvrir
Bonnes affaires
Brise-vent châssis PVC blanc en angle
Brise-vent châssis PVC blanc en angle Authie (14280) 800€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
Trois volets battants en pvc couleur bois
Trois volets battants en pvc couleur bois Bénouville (14970) 0€ Découvrir
réfrigérateur congélateur
réfrigérateur congélateur Rouen (76000) 180€ Découvrir
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Harfleur. Des problèmes de chauffage dans des logements sociaux