En ce moment : MIDDLE OF THE NIGHT - ELLEY DUHE Ecouter la radio

Rouen. Près de Rouen, il est condamné pour des violences sur son ex-conjointe

Le prévenu qui comparaît, jeudi 11 juillet 2019, devant le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime) est jugé pour violences sur conjoint avec menace d'une arme.

Rouen. Près de Rouen, il est condamné pour des violences sur son ex-conjointe
Violences et menace d'un couteau ont conduit le prévenu à sa condamnation. Illustration - Tendance Ouest

La police intervient au domicile du prévenu à Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime) le 22 novembre 2018, appelée par la victime, ex-concubine du prévenu. Elle se plaint de violences et insiste sur le fait que le prévenu est un ex, avec lequel elle ne vit plus. Ils ont, cependant, gardé des liens amicaux. La victime déclare qu'elle était venue au domicile du prévenu pour aider sa mère, handicapée et qui y vit également. Elle venait faire du ménage. Il était convenu entre les deux parties que cette démarche soit régulière, mais, le jour des faits, elle est arrivée en retard.

    • Lire aussi. Violences conjugales : quand les victimes perdent foi en la justice

Le prévenu reconnaît que c'est pour ce motif qu'il n'a pas pu se maîtriser. Une légère alcoolémie, relevée par les forces de l'ordre, a sûrement contribué à déclencher les actes de violence envers son ex-compagne.

Il refuse la séparation du couple

Après avoir jeté la victime au sol à plusieurs reprises, il lui assène des coups de poing au corps tout en la saisissant fortement au cou. Elle obtiendra trois jours d'incapacité temporaire de travail pour ces violences. Ensuite, il saisit un couteau de cuisine pour la menacer, créant chez elle une peur panique. "J'étais énervé", dit le prévenu à la barre du tribunal correctionnel de Rouen, en reconnaissant qu'il refusait la séparation du couple. La victime ajoute que les états d'ébriété de son ex-compagnon ont toujours conduit à des épisodes de violence.

    • Lire aussi. Féminicides : 121 en 2018, un tous les trois jours

Pour le procureur de la République, "les faits sont parfaitement établis", et, pour la défense, "il faut retenir le peu de gravité du dossier". À l'issue de ses délibérations, le tribunal reconnaît le prévenu coupable des faits qui lui sont reprochés et le condamne à une peine de quatre mois de prison, entièrement assortis du sursis, ainsi qu'à une mise à l'épreuve de deux ans.

    • Lire aussi. Rouen : un jeune homme blessé par balles

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Près de Rouen, il est condamné pour des violences sur son ex-conjointe