En ce moment : WONDER WHY - JULIAN PERRETTA Ecouter la radio

Caen. Dans son camion, elle sillonne le Calvados pour vendre du vrac

Riz, pâtes, légumineuses, huile d'olive bio et même des savons fait "mains", c'est du vrac par centaine qu'Ingrid Chopin vous propose dans son camion-boutique itinérant. Le "p'tit colibri" sillonne dans plusieurs villages du Calvados.

Caen. Dans son camion, elle sillonne le Calvados pour vendre du vrac
Ingrid Chopin a lancé son camion itinérant de vente de vrac au début du mois d'avril. Elle sillonne plusieurs routes du département du Calvados. - Léa Quinio

Son projet part d'une légende, celle du "p'tit colibri". C'est le nom de son camion itinérant. Après plus de vingt ans dans la grande distribution, Ingrid Chopin a changé complètement de philosophie de vie, et surtout de consommation. "Le vrac en grande surface a explosé depuis l'été dernier. Moi, cela fait deux-trois ans que je consomme du vrac et avec ce camion j'ai voulu transmettre aux gens cette mentalité de la protection de l'environnement". 

De l'alimentaire, mais pas que…

Le respect de la nature, cette femme de 47 ans l'envisage notamment grâce à ce qu'elle vend, c'est-à-dire des produits bios et naturels, mais aussi et surtout grâce à la façon dont elle les vend. Ses biscuits, légumineuses, céréales ou encore épices en tout genre sont vendus au kilo et dans des sachets en tissus ou en papier réutilisables. "Si les gens viennent avec leur propre contenant, je ne vais pas les refuser. L'idée n'est pas de tout supprimer mais c'est de ne pas recréer des emballages qui existent déjà", indique-t-elle. "Il faut enlever un maximum de plastique".

On y trouve du salé et du sucré. - Léa Quinio

À côté des huiles d'olive et de colza en bouteilles de verre, elle vend également des produits ménagers : vinaigre blanc, nettoyant vaisselle ou sol et même des produits spécifiques, qui ont pour objectif de mettre en valeur les savoir-faire normands. "Je vends des savons ou encore des bijoux produits par des producteurs locaux".

S'éloigner des centres-villes

Une initiative qui se rapproche de ce qui est développé en biocoop, avec une particularité : le camion itinérant. "Mon but est de venir au-devant des gens, et notamment ceux qui ne peuvent pas aller dans les magasins des grandes villes". Ouistreham, Saint-Contest, Douvres-la-Délivrande, Villers-Bocage ou encore la commune des Trois-Monts, "Le p'tit colibri" s'envole dans plusieurs villages du Calvados. 

Ingrid Chopin gère son camion itinérant toute seule. - Léa Quinio

Pour l'heure, Ingrid Chopin gère tout. La conduite du véhicule, la relation clients, l'administratif et la comptabilité. Pourquoi pas, à terme, se faire aider si le camion fait un carton…

Retrouvez la Normandie qui Bouge de Tendance Ouest :

"Si le client vient sans contenant, je lui donne un sac réutilisable"

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Dans son camion, elle sillonne le Calvados pour vendre du vrac