En ce moment : JUSQU'ICI TOUT VA BIEN - GIMS Ecouter la radio

Rouen. À Rouen, bientôt des repas sans viande dans les cantines scolaires

La Ville de Rouen (Seine-Maritime) lance une expérimentation dans les cantines de 14 écoles avec des repas sans viande qui seront servis aux enfants des familles qui le souhaitent, dès le mois d'avril.

Rouen. À Rouen, bientôt des repas sans viande dans les cantines scolaires
La cantine centrale sera amenée à se réorganiser pour préparer ces nouveaux repas sans viande dès le mois d'avril 2019. - Amaury Tremblay

Les familles des établissements scolaires concernés ont été informées par courrier, juste avant les vacances scolaires. Elles peuvent inscrire leur enfant pour qu'il mange des repas sans viande à la cantine dès le mardi 23 avril 2019. "C'est une demande des enfants, des enseignants et des familles", assure Frédéric Marchand, adjoint au maire en charge des écoles. Une phrase d'un élève l'a d'ailleurs marqué. "Pourquoi tuer des animaux que l'on va mettre à la poubelle ?" En offrant un choix supplémentaire aux enfants et aux familles, l'objectif est bien de lutter contre le gâchis alimentaire, de réduire la consommation globale de viande et donc agir pour la protection de l'environnement.

Pour l'élu, cet engagement s'inscrit dans la démarche globale entamée au début du mandat. "Il y a eu le retour en régie des cantines de la ville de Rouen avec une énorme part de local et de bio", précise-t-il. Maintenant, les repas sans viande avec, d'abord une phase d'expérimentation dans 14 établissements. "On a le pourquoi, la philosophie de la chose. Désormais il nous faut le comment", admet l'élu. La cantine centrale, quartier de la Grand-Mare, va devoir se réorganiser pour proposer un plat supplémentaire parmi les 8000 repas préparés chaque jour. Le transport va aussi devoir être adapté, puis le service. "On sait déjà que ce ne sera plus cher", assure Frédéric Marchand.

Aller plus loin

Les repas sans viande seront possibles dès la rentrée de septembre 2019 dans toutes les écoles de Rouen. Mais Frédéric Marchand entend mener d'autres actions de sensibilisation dans les cantines, notamment pour lutter contre le gâchis. "Il faut que l'enfant devienne un acteur, qu'il puisse dire s'il a un peu faim ou très faim pour être servi en conséquence et éviter de jeter", explique-t-il. L'élu souhaite aussi travailler à l'ambiance dans les cantines. "L'idée est que nos animateurs puissent animer les repas avec des discussions et des échanges pour que les enfants restent à table et n'aient pas envie de sortir le plus vite possible, quitte à jeter le repas." Un système de pesée pourrait aussi être généralisé pour que l'enfant prenne conscience de ce qu'il jette à la fin d'un repas.

Les établissements concernés à Rouen

    • Jeanne Hachette
    • André Pottier
    • Pauline Kergomard
    • Le Gouy
    • Sapins maternelle et élémentaire
    • Pépinières saint Julien maternelle et élémentaire
    • Marcel Cartier
    • Marie Duboccage
    • Claude Debussy maternelle et élémentaire
    • Anatole France maternelle et élémentaire

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. À Rouen, bientôt des repas sans viande dans les cantines scolaires