En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Tourville-la-Rivière. Gilets jaunes : les commerces de Seine-Maritime souffrent des blocages

Le mouvement des gilets jaunes, démarré il y a un mois, cible particulièrement les zones commerciales le samedi. Les pertes sont importantes pour les magasins de Seine-Maritime à un peu plus de 10 jours de Noël.

Tourville-la-Rivière. Gilets jaunes : les commerces de Seine-Maritime souffrent des blocages
Le mouvement des gilets jaunes cible particulièrement les zones commerciales de Barentin et de Tourville-la-Rivière le week-end. - Amaury Tremblay

Un mois après le début du mouvement des gilets jaunes, le bilan est morose pour les magasins situés dans les deux zones commerciales majeures de l'agglomération rouennaise : Barentin et Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime). "Normalement, décembre est notre deuxième meilleur mois de l'année, derrière août, explique Jonathan, le directeur du magasin Intersport à Tourville. Mais là nous en sommes à 250 000 euros de perte depuis le début du mouvement." Il est loin d'être le seul dans ce cas, à Barentin par exemple, le centre commercial Carrefour a enregistré une baisse de fréquentation de 80 % par rapport à d'habitude.

La crainte des commerçants

"Il s'est développé une peur chez les commerçants comme chez les clients", analyse Vincent Lauda, le président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) Rouen métropole. Cette peur se ressent chez la plupart des commerçants de la zone de Barentin. "Nous avons choisi de ne plus nous exprimer par crainte que nos propos soient mal interprétés par les gilets jaunes", annonce la présidente de l'association des commerçants de Barentin.

Il faut dire que "le profil des manifestants a évolué", note Benoît Lemaire, directeur de cabinet de la préfète de Seine-Maritime. Samedi 8 décembre 2018, le magasin Intersport à Tourville a ainsi vu une vitre brisée et de la peinture rouge déversée sur sa devanture : "Il y a une vraie solidarité qui s'est développée entre les commerces, les grosses enseignes mettent à disposition leurs agents de sécurité pour les plus petits".

"Il n'y a pas d'embauche en CDD ni en intérim", note Vincent Lauda

Mais derrière ces blocages et ces dégradations, la CCI craint avant tout pour la santé économique du territoire : "Les commerces ne vont pas pouvoir compenser la perte de chiffres d'affaires, il y a un impact sur les trésoreries des entreprises", poursuit Vincent Lauda. Le président de la CCI craint la multiplication de dépôts de bilan et les conséquences déjà visibles sur les emplois : "Il n'y a pas d'embauche en CDD ni en intérim et des pertes de rémunération pour les salariés en poste".

Les salariés privés de prime

Le mouvement des gilets jaunes met également en difficulté les employés des magasins. Plus d'un millier de salariés ont été placés en activité partielle, selon des chiffres communiqués par la préfecture au 7 décembre 2018. C'est le cas dans le magasin Intersport lorsqu'il a dû fermer certains samedis, ce qui permet une indemnisation de la part des services de l'État.

Jonathan déplore déjà 250 000 euros de perte au sein de son magasin de sport, sur la zone commerciale de Tourville-la-Rivière. - Amaury Tremblay

Reste que les employés voient leur salaire amputer : "Il n'y aura pas de prime récompensant la hausse du chiffre d'affaires, ni de prime annuelle pour le personnel d'encadrement", regrette Jonathan. En attendant, la fuite des clients des zones commerciales profite aux magasins de proximité, "notamment au centre-ville d'Elbeuf", précise Vincent Lauda. Mais également à Internet, observe de son côté Jonathan, alors que Noël approche à grand pas. "Il y a une deadline, les gens doivent avoir des cadeaux à mettre sous le sapin !"

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
La Bresse, dans les Vosges...
La Bresse, dans les Vosges... La Bresse (88250) 0€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du jeudi 20 juin
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Tourville-la-Rivière. Gilets jaunes : les commerces de Seine-Maritime souffrent des blocages