Une association de Rouen veut agir contre les violences obstétricales

Une association de Rouen veut agir contre les violences obstétricales

La compagnie Commédiamuse organise régulièrement des ateliers de "théâtre forum" sur le harcèlement ou les violences. © Commédiamuse

Le
Par : Amaury Tremblay

L'association "Ciel mon serment" lance un financement participatif pour mettre en place un atelier de "théâtre forum" d'ici février 2018. Le but est de pouvoir apprendre à résoudre les violences obstétricales en impliquant les patientes et les soignants.

La parole se libère aussi en Seine-Maritime au sujet des violences obstétricales. Ce terme désigne les femmes ayant subi des maltraitances lors de l'accouchement. Le débat est ouvert depuis juillet 2017 et la demande du gouvernement d'un rapport sur ce sujet au Haut Conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes.

Ces violences sont souvent involontaires de la part des médecins qui "appliquent des protocoles de soin", explique Samuel Leroy. Pour ce médecin anesthésiste au CHU de Rouen (Seine-Maritime), qui prend en charge des patientes qui ont subi un stress post-traumatique, "quand on commence à faire prendre conscience aux soignants qu'ils ne font pas toujours si bien que ça, ils sont très touchés". "Ce que demandent les patientes, c'est souvent qu'on les écoute et qu'on prenne en compte leur avis, ce qui n'est pas toujours le cas", poursuit Samuel Leroy.

Associer patientes et soignants

C'est pour améliorer les relations et le dialogue entre les patientes et le personnel soignant que l'association "Ciel mon serment" développe ce projet de "théâtre forum". "L'idée est de partir des personnes qui sont en souffrances sans oublier les autres", expose Véronique Alamichel, la directrice de la compagnie Commédiamuse, qui écrit actuellement ce projet théâtral avec quatre comédiens. "On essaie de comprendre sur l'instant la conséquence de nos actes et quelle est la perception que l'autre peut avoir de nos gestes."

Dans le détail, les comédiens vont donc jouer des scènes face à un public composé de patientes et de soignants qui pourront réagir lorsqu'ils pensent qu'un geste ou que des mots sont inappropriés. Pour financer ce projet, l'association "Ciel mon serment" a besoin de 7 800 euros et fait appel à la générosité des internautes. La première représentation est prévue le 2 février 2018 à Mont-Saint-Aignan.


1234
Votez pour votre groupe préféré Papillons de Nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques