En ce moment : LA QUETE - ORELSAN Ecouter la radio

Argentan. Escroquerie "Huis-Clos" : peines de prison ferme pour avoir abusé de personnes âgées

Le tribunal correctionnel d'Argentan (Orne) a rendu mardi 4 avril 2017 son délibéré dans l'affaire des fenêtres "Huis Clos": l'escroquerie aura duré près de 6 ans, rendant des victimes surendettées.

Argentan. Escroquerie "Huis-Clos" : peines de prison ferme pour avoir abusé de personnes âgées
Prison et sanctions financières : le tribunal correctionnel d'Argentan (Orne) a rendu son délibéré dans l'affaire d'escroquerie Huis-Clos. - Eric Mas

Cette histoire, c'est celle d'une escroquerie survenue entre 2007 et 2013, avec une chef d'agence de l'enseigne de portes et fenêtres Huis-Clos à Argentan (Orne) et de commerciaux très peu scrupuleux. Ils ont usé et abusé de pratiques douteuses. Le tribunal correctionnel a rendu mardi matin 4 avril 2017 son délibéré avec de la prison et des sanctions financières de près de 500 000 euros.

Vingt-six victimes

Elles sont vingt-six victimes de ces pratiques commerciales peu scrupuleuses: des personnes généralement âgées, certaines handicapées. Entre 2007 et 2013, l'équipe Huis Clos d'Argentan (Orne) a vendu des portes et des fenêtres au-delà de la raison, à des tarifs prohibitifs, mais aussi des crédits. Et même des rachats de crédits pour étaler leurs dettes. Certaines victimes sont aujourd'hui surendettées.

Prison ferme pour l'ex-directrice

Début février 2017, le procès avait duré trois jours. L'ex-directrice de l'agence, Sabrina Langeard, 31 ans, a été condamnée à 18 mois de prison ferme, plus un an avec sursis et mise à l'épreuve de trois ans. Elle écope de 15 000 euros d'amende et a l'interdiction d'exercer une profession commerciale et de gérer une entreprise. Un tiers de ses biens(appartement et maison à Argentan, maison à Coulonces, immeubles à Ecouché et à Argentan) sont saisis, de même qu'un tiers de ses comptes bancaires, pour un peu plus de 10 000 euros.

Sanctions financières

Ses six ex-commerciaux, reconnus coupables d'escroquerie et de pratiques commerciales trompeuses, écopent de peines de prison, entre huit mois avec sursis et dix mois ferme.

Directrice et commerciaux doivent en outre rembourser solidairement près de 500 000 euros de préjudice financier et moral, à leurs victimes.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
CECERE 04/04/2017 - 16h24
Signaler ce commentaire

Justice est rendue au victimes.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Argentan. Escroquerie "Huis-Clos" : peines de prison ferme pour avoir abusé de personnes âgées