En ce moment : START ME UP - THE ROLLING STONES Ecouter la radio

Percy. Mer agitée, le roman qui prend comme décor un petit village de la Manche 

Un meurtre sordide et un coupable idéal sèment le trouble dans la quiétude d'un petit village normand. C'est dans un décor inspiré des côtes de la Manche que prend place l'intrigue de Mer Agitée, un roman passionnant.

Percy. Mer agitée, le roman qui prend comme décor un petit village de la Manche 
Avis de tempête dans le dernier roman de Christine Desrousseaux - Jean Michel Galiot

C'est une confrontation qu'observe Christine Desrousseaux dans son dernier roman, Mer Agitée. La mer, celle de la Manche, dans un petit village inspiré des côtes du département.

Une confrontation, ou même plusieurs confrontations. Celle d'un grand-père, Jean, et de Léo, son petit-fils, un soldat en permission, associable et taciturne depuis qu'il est revenu d'Afghanistan. Celle de Léo et du village ligué contre lui, quand tout l'accuse après le meurtre sauvage d'une jeune fille. Celle de Jean face à ses propres soupçons avant même qu'il y ait eu des accusations. Et sa confrontation, lui qui cherche la vérité, avec la logique de l'enquête policière.

Le roman, d'une écriture maîtrisée, alterne les chapitres pour raconter parallèlement, à l'histoire policière, la vie d'un couple dont, au début, on ignore l'identité et le lien qui les unit à Jean et son petit-fils.

Un lourd secret

Léo, le coupable idéal, cache un secret. "Tu ne sais rien", lance-t-il à son grand-père qui essaie de comprendre ce qui se passe dans la tête de son petit-fils.

Cette mer agitée, la Manche, dont parle Christine Desrousseaux est celle où se baigne tous les jours Jean; il tient d'ailleurs le journal de ses baignades quotidiennes. Mais elle est aussi le reflet des pensées qui agitent tous les personnages. "Une tempête sous un crâne" dirait Victor Hugo.

Suspense hitchcockien

C'est hugolien, et hitchcockien aussi avec "l'ombre d'un doute" qui vient hanter l'esprit du grand-père dès le troisième chapitre. Car l'intérêt du roman démarre très vite. Dès lors, les pensées des antagonistes divaguent du doute à la certitude, pour revenir au doute, tel ce navire observé à l'horizon par Jean, "sans doute un porte-conteneurs qui a dévié de sa route". Il est le symbole de tous les antagonistes qui errent dans leur quête de la vérité. Mais c'est Christine Desrousseaux qui mène le lecteur en bateau.

On peut simplement regretter que l'identité du coupable très probable soit révélée 40 pages avant la fin. C'est peut-être un peu tôt pour une chute. À moins que…

Pratique. "Mer agitée", de Christine Desrousseaux aux Editions Kero. 18,90 €. A paraître le 15 mars 2017.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Percy. Mer agitée, le roman qui prend comme décor un petit village de la Manche